Jeudi 1 septembre 2016 | Dernière mise à jour 02:02

Violences Jeune homme tabassé par 30 à 40 personnes à Zurich

Un groupe de 30 à 40 personnes a violemment tabassé un jeune Suisse d'une vingtaine d'années samedi vers minuit devant un pub de Zurich-Oerlikon. Il se trouve dans un état critique.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un groupe de 30 à 40 personnes a violemment tabassé un Suisse d'une vingtaine d'années samedi vers minuit devant un pub de Zurich-Oerlikon. Le jeune homme a été transporté à l'hôpital, souffrant de graves blessures à la tête. Il se trouve dans un état critique, a indiqué à l'ats dimanche soir la police municipale.

Les enquêteurs de la police municipale et de la police cantonale n'ont pas encore pu déterminer qui sont les assaillants. Cela malgré d'importantes recherches et après avoir également questionné plusieurs personnes.

La cause de cette agression n'est pas non plus établie. Un appel à témoins a été lancé. Le jeune homme n'a pas encore pu être interrogé dimanche en début de soirée, car il se trouve dans un état jugé critique. Le pub devant lequel se sont déroulés ces violences est connu pour être un lieu de réunion de fans de hockey sur glace. (ats/nxp)

(Créé: 16.09.2012, 20h27)

Sondage

Faire honte pour lutter contre l'alcoolisme, est-ce une bonne idée?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.