Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 06:02

Accident Au moins 2 morts dans une avalanche à La Tzoumaz

Une coulée de neige s'est déclenchée samedi après-midi au-dessus de Riddes.

Photo prise sur le lieu de l'avalanche

Photo prise sur le lieu de l'avalanche Image: Police cantonale

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Deux personnes ont perdu la vie dans une avalanche samedi après-midi dans le secteur de La Tzoumaz/Riddes en Valais. Il s'agit de ressortissants étrangers qui skiaient hors-pistes, selon la police cantonale.

Un groupe de quatre skieurs se sont élancés sur une pente nord à forte déclivité, a précisé à l'ats Jean-Marie Bornet, chef de l'information et de la prévention de la police cantonale. «Ils ont provoqué le départ d'une plaque de neige d'environ 200 mètres sur 250 à 300 mètres». La forêt très clairsemée n'a pu jouer aucun rôle de protection.

L'identité des quatre skieurs, tous de nationalité étrangère, n'a pas été précisée par la police. Deux d'entre eux ont été pris en charge par un hélicoptère et s'en sortent indemnes.

L'alerte a été donnée à 14h20 par un témoin, qui avait fait état d'un nombre plus élevé d'individus, ce qui a imposé de nombreux contrôles superflus.

Le lieu de l'accident: (ATS/nxp)

(Créé: 16.01.2016, 17h18)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.