ACCUEIL 2.10.2014 Mis à jour à 16h22

Une Fête de la musique en silence…

Porrentruy

Deux jeunes passionnés de musique organisent la manifestation jeudi, mais demandent aux musiciens de ne pas faire trop de bruit!

Par Doline Charmillot. Mis à jour le 20.06.2012
Une Fête de la musique à Porrentruy, d'accord, mais prière de ne pas faire trop de bruit pour les «gens normaux»!

Une Fête de la musique à Porrentruy, d'accord, mais prière de ne pas faire trop de bruit pour les «gens normaux»!
Image: DR/Keystone

Partager & Commenter

Mots-clés

Les mélomanes bruntrutains ont bien cru s’étouffer en découvrant une annonce pour la Fête de la musique à Porrentruy. Selon les organisateurs, les musiciens ne doivent pas jouer après 22 heures, ni faire trop de bruit, car les «gens normaux» travaillent. En effet, après un message incitant le public et les musiciens à descendre dans la rue, le texte conclut: «Bien entendu, faites appel à votre bon sens de musicien et évitez de jouer après 22h ainsi que de jouer trop fort (les musiques non amplifiées sont à préconiser). N'oubliez pas que les gens normaux travaillent!» De quoi faire sauter au plafond plus d’un musicien ou mélomane. L’annonce, destinée à quelques personnes, a été publiée sur le réseau social Facebook. Elle a rapidement circulé et a provoqué quelques réactions bien senties. Incrédule: «C’est sérieux?» Fatidique: «Et la fête de la musique de Porrentruy décéda… dans l’oubli total de la population qui ne l’entendait plus.» Ou encore explicative: «Ils ont bu trop de café-bûche l’équipe!!! Hallucinant».

Mais pas de panique, cette fête de la musique n’est pas «officielle» et part d’une bonne intention. Deux jeunes musiciens, Jocelyn Adatte et Simon Meier, avaient le désir «d’amener les bruntrutains et les musiciens de la région à partager et à fêter la musique comme il se doit», donc dans la bonne humeur de ce premier jour d’été. Les organisateurs en herbe n’ayant pas eu le temps de contacter la Municipalité, ils ont pris leurs précautions en précisant: «évitez de jouer après 22h ainsi que de jouer trop fort».

Quant aux «gens normaux», c’était de l’humour, précise Jocelyn Adatte: «C'est une extrapolation: la plupart des musiciens de la région sont amateurs, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas vivre de leur passion. J'en conclus donc en exagérant: si tu fais de la musique, tu ne travailles pas.»

Pour ce qui est de la Fête de la musique «officielle», organisée par l’Equipe d’animation des rues piétonnes (EARP), elle aura lieu le vendredi 22 juin, à la rue des Malvoisins, de 17h à minuit pour ceux qui préfèrent un programme défini et une scène précise. (Le Matin)

Créé: 20.06.2012, 18h34

Sondage

Quelle est votre saison préférée?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Via Sicura réprime-t-elle trop sévèrement les automobilistes?