ACCUEIL 23.9.2014 Mis à jour à 23h15

Fin des radars sur l'A9 entre Aigle et Bex

Trafic routier

Le contrôle de vitesse mobile sur l'autoroute A9 entre Aigle et Bex sera supprimé, car il s'est révélé inadapté, annonce jeudi l’Office fédéral des routes.

Mis à jour le 12.07.2012 22 Commentaires
Cette installation n'arrivait pas à prendre en compte les véhicules sur la voie de dépassement, masqués par exemple par des camions.

Cette installation n'arrivait pas à prendre en compte les véhicules sur la voie de dépassement, masqués par exemple par des camions.
Image: Keystone

Partager & Commenter

Le système mobile de contrôle de vitesse par tronçon (CVT) sur l’A9 entre Aigle et Bex (VD) est supprimé. Il s’est révélé finalement inadapté aux chaussées à deux voies et ne sera utilisé à l’avenir que sur des voies uniques, indique jeudi l’Office fédéral des routes (OFROU).

En mai dernier, l’installation mobile CVT était annoncée comme opérationnelle, avec les premières dénonciations et amendes qui allaient suivre. L’OFROU et la police vaudoise ont tiré un bilan positif après une année de tests et d’améliorations, soulignait alors la communication.

Véhicules masqués

Deux mois plus tard, l’OFROU annonce qu’il «met un terme» à l’utilisation de l’installation mobile. D’autres désavantages s’opposent au maintien du dispositif, relève le communiqué. Placé au bord de la route, le CVT mobile n’arrive pas à prendre en compte des véhicules sur la voie de dépassement, masqués par exemple par des camions.

Aucune amende n’a été infligée depuis mai, précise à l’ats Antonello Laveglia, porte-parole de l’OFROU. Si l’installation a été déclarée opérationnelle, c’est parce que l’Office fédéral de la métrologie (METAS) avait donné son feu vert par rapport «au fonctionnement technique» du dispositif.

Pas pour les doubles voies

Durant la phase d’essai, les flashs infrarouges ont commencé par mal fonctionner. La transmission de données entre le portail d’entrée et le portail de sortie via le réseau de téléphonie mobile a dû être aussi améliorée, rappelle l’office.

Malgré ces correctifs, l’installation mobile présente des inconvénients rédhibitoires sur un tronçon à double voie, a dû constater l’OFROU qui va le réserver à des voies uniques, comme des zones de chantier. Le système CVT fixe ne présente pas ce problème puisqu’il est placé au-dessus de la route et non à côté, explique le porte-parole.

«Pas un échec»

L’opération entre Aigle et Bex «n’est pas un échec», affirme Antonello Laveglia. Le but n’était pas d’encaisser des amendes mais d’améliorer la sécurité routière et la fluidité du trafic. Ces objectifs ont été atteints, selon le porte-parole, avec une baisse de 40% des excès de vitesse pour les voitures de tourisme.

L’OFROU avait lancé l’essai de la méthode CVT avec deux installations fixes et une mobile. Pour l’heure, un seul système fixe a été mis en place sur l’A2 près de Bâle, qui va rester. Le deuxième dispositif fixe pourrait être mis sur l’A9 entre Aigle et Bex ou sur la N9B entre Orbe et Vallorbe (VD). Il y a des discussions, mais aucune décision n’est prise, remarque Antonello Laveglia. (ats/Newsnet)

Créé: 12.07.2012, 13h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

22 Commentaires

Jean-Paul Costantini

12.07.2012, 13:21 Heures
Signaler un abus 60 Recommandation 0

Encore beaucoup d'argent du contribuable gaspillé, soit-disant pour améliorer la sécurité routière, alors qu'en réalité cela devait être un placement financier rentable... Répondre


Olivier Fahrni

12.07.2012, 15:54 Heures
Signaler un abus 36 Recommandation 0

Voilà encore un bon exemple de l’incompétence des gens qui nous gouvernent et prennent les décisions... Dans le privé on se fait licencier pour cela, mais le fonctionnaire reste bien au chaud, veillant sur la montagne de fric a dilapider... Cette nouvelle fera l'effet d'un pétard mouillé et demain on passera à autre chose.... Répondre



Sondage

Les médecins doivent-ils s’engager d’avantage dans le débat sur la caisse publique?



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!