ACCUEIL 24.7.2016 Mis à jour à 22h17

Fini les quenelles au stade

Polémique

Le sprinter suisse Pascal Mancini va mettre en veilleuse sa passion pour Dieudonné.

Par Pomey Raphaël. Mis à jour le 23.08.2014 84 Commentaires

1/4 Le signe «au-dessus c'est le soleil», réalisé lors des séries du 4*100 mètres.

   

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

On l’avait quitté droit dans ses bottes, revendiquant à la fois son antiracisme et sa passion pour l’humoriste Dieudonné, père du geste de la «quenelle» et abonné aux accusations d’antisémitisme. Quelques jours après son irruption fracassante sur la scène médiatique, le sprinter Pascal Mancini est devenu bien moins chaud pour s’aventurer sur le périlleux terrain politique.

Auteur de plusieurs gestes dédicaces à l’univers de «Dieudo» lors des récents championnats d’Europe d’athlétisme à Zurich, le Fribourgeois a été convoqué par Swiss Athletics, jeudi, dans ses locaux d’Ittigen (BE), comme annoncé par SEPT.info. Résultat des courses? Difficile de le savoir en détail: «Le processus interne est en cours et nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment», explique la fédération. Dans un courriel plutôt laconique, cette dernière précise qu’elle prend le sujet «très au sérieux».

Un enthousiasme relatif

Discrétion absolue aussi du côté de Pascal Mancini, qui n’entend plus faire de vagues, pour ne pas «mettre Swiss Athletics dans l’embarras». Sage, cette nouvelle ligne de conduite n’est pas accueillie avec un enthousiasme délirant par l’organisme de lutte contre l’antisémitisme CICAD, qui avait dénoncé l’exemple que le sportif montre aux enfants: «Qu’il mette ses opinions en sourdine ne résout rien», estime son secrétaire général Johanne Gurfinkiel. «On aurait préféré une prise de conscience des raisons pour lesquelles son idéologie est nauséabonde. Je me tiens à sa disposition pour le lui expliquer en personne.»

(Le Matin)

Créé: 23.08.2014, 09h07

84

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

84 Commentaires

Hermann Rothen

23.08.2014, 11:27 Heures

«On aurait préféré une prise de conscience des raisons pour lesquelles son idéologie est nauséabonde. Je me tiens à sa disposition pour le lui expliquer en personne.», dixit Gurfinkiel....Mais pour qui se prend-t-il? Apparemment pour le père la morale qui veut rétablir le crime d'arrière pensée. Mancini n'a jamais rien dit de raciste mais ce Gurfinkiel pratique une chasse aux sorcières nauséabonde Répondre


Pascal Legendre

23.08.2014, 11:28 Heures

"Qu'il la mette en sourdine ne résoud rien". L'idéal serait que Pascal rampe aux pieds de Monsieur Gurfinkiel.. On aimerait du reste que celui-ci nous explique, puisqu'il le propose si gentiment. le pourquoi du côté nauséabond du vice-président de la Knesset, Moshe Feiglin, qui non seulement admire le nazisme (déclaration au journal Haaret'z en 95), mais en plus trouve Netanyahou trop mou.Johanne? Répondre



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne