ACCUEIL 24.7.2016 Mis à jour à 22h17

Arthur Grosjean


«La fumée passive provoque des crises cardiaques et tue»

Votation 23 septembre

Les Suisses décideront s'ils interdisent sur tout le territoire la fumée au boulot, dans les bâtiments publics et dans les restaurants. Les partisans ont sonné la charge ce matin.

Mis à jour le 13.08.2012 46 Commentaires
L'initiative vise à interdire la fumée dans tous les cafés et restaurants de Suisse sans exception.

L'initiative vise à interdire la fumée dans tous les cafés et restaurants de Suisse sans exception.
Image: Keystone

Articles en relation

Le texte de l'initiative

La Constitution est modifiée comme suit:
Art. 118c Protection contre la fumée passive (nouveau)

1 Toute personne a droit à une protection efficace contre les effets toxiques de la fumée passive sur son lieu de travail et dans les espaces fermés accessibles au public.

2 Il est notamment interdit de fumer:
a. dans les locaux professionnels;
b. dans les établissements de restauration, d'hôtellerie et dans les débits de boisson;
c. dans les magasins et les centres commerciaux;
d. dans les bâtiments publics;
e. dans les établissements hospitaliers ou médico-sociaux;
f. dans les places d'accueil extra-familial pour enfants;
g. dans les maisons de retraite;
h. dans les établissements et lieux de détention;
i. dans les établissements d'enseignement et de formation;
j. dans les lieux culturels;
k. dans les installations de sport et les lieux de loisir et de divertissement;
l. dans toute installation, provisoire ou non, comprenant plus d'une couverture et une paroi, quels que soient les matériaux utilisés;
m. dans les véhicules de transport public.

3 Il est également interdit de fumer dans les espaces ouverts, si la protection de certaines catégories de personnes l'exige, tout particulièrement:
a. les malades;
b. les enfants;
c. les personnes âgées.

4 Des exceptions peuvent être admises pour autant qu'elles n'exposent pas autrui aux effets de la fumée passive, elles sont exclusivement limitées:
a. aux personnes privées de liberté;
b. aux personnes séjournant dans un établissement hospitalier ou médico-social qui sont durablement dans l'incapacité de se déplacer.

5 Est puni d'une amende de 200 francs au moins et de 20 000 francs au plus quiconque:
a. enfreint une interdiction de fumer;
b. néglige de faire appliquer l'interdiction de fumer dans les espaces visés aux al. 2 et 3.

Partager & Commenter

Mots-clés

Les partisans de l’initiative contre la fumée passive, soumise au vote le 23 septembre, n'y ont pas été avec le dos de la cuiller ce matin à Berne. Pour eux, les choses sont claires: la fumée passive tue. Elle provoque des maladies respiratoires et des crises cardiaques. Il est dès lors «irresponsable» d'exposer les travailleurs dans les restaurants ou dans les bureaux à ce fléau toxique aussi nocif que l'amiante.

L'initiative va plus loin que ce qui existe actuellement. Elle interdit toute fumée dans les locaux professionnels, les bâtiments publics et les cafés-restaurants (voir encadré). Celui qui enfreint la loi ou ne la fait pas appliquer risque une amende pouvant aller jusqu'à 20'000 fr. en cas de récidive.

Baisse de 20% des crises cardiaques

Le conseiller national Fabio Regazzi (PDC/TI) affirme que le Tessin, pionnier en la matière, se félicite de l'interdiction de fumer. «Le personnel de service dans les restaurants est protégé, la population est contente et la filière de la restauration n'a pas vu son chiffre d'affaires diminuer, au contraire». Il note que les crises cardiaques ont diminué de 20 pour cent depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi cantonale. Le canton de Lucerne, qui n'a pas d'interdiction de fumer, voit le nombre de ses crises cardiaques augmenter».

L'ancien conseiller national Jean-Charles Rielle (GE,PS) cite un autre chiffre: -19%. C'est le recul enregistré aux hôpitaux universitaires genevois pour les maladies respiratoires. Il ne comprend dès lors pas comme le Conseil fédéral refuse l'initiative et expose des employés ou des personnes âgées à un décès prématuré. «La fumée est un toxique comme l'amiante. Il ne viendrait à personne l'idée d'exposer des travailleurs à l'amiante».

«Un combat d'arrière-garde du PLR»

La députée Christa Calpini, députée PLR vaudoise, dénonce la loi fédérale «laxiste» qui «engendre des maladies et tue». Elle s'en prend frontalement à son propre parti qui combat l'initiative. «Un combat d'arrière garde. Comment le PLR peut-il s'opposer à une initiative qui diminue in fine les coûts de la santé alors qu'il s'illustre avec des mesures non libérales comme la suppression du remboursement des lunettes pour les enfants».

Exception pour un bureau seul mais...

La directrice de la Ligue pulmonaire, Sonja Bietenhard, a tenu à mettre un terme à la «fausse» polémique concernant la fumée au travail dans un bureau fermé. «Quelqu'un qui travaille seul dans un bureau peut continuer à fumer. Nous l'avons toujours dit». Quid d'un bureau de chef où des employés se rendent régulièrement? Alors là, interdiction de fumer. «Dès qu'il y a un va-et-vient dans le bureau et que des tiers sont exposés, la fumée est interdite», explique Christa Calpini.

La Ligue pulmonaire et les 50 organisations qui soutiennent l'initiative auront contre elle la majorité des partis. Si la gauche est pour, tous les partis de droite, de l'UDC au PDC, sont en effet contre. Sur ces sujets de société, les prises de position des partis ne sont cependant pas déterminantes. La bataille est donc très ouverte.

Le Conseil fédéral s'oppose à l'initiative. Alain Berset, chef du Département de l'intérieur, s'exprimera demain matin sur la question. (nxp)

Créé: 13.08.2012, 12h11

46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

46 Commentaires

Giorno Giovanna

13.08.2012, 13:10 Heures

ha ces gens qui croient pouvoir penser à notre place..et l'alcool et les usines ça tue pas peux être..pseudo-débat. Répondre


Henri de Saussure

13.08.2012, 13:02 Heures

La cigarette tue lentement...ça tombe bien, on est pas pressés! Répondre



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne