Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 10:26

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

22 Commentaires

Les antis-tabac auraient été inspirés d'analyser l'incohérence de leurs thèses avant d'en faire une certitude: Un fumeur à 15~20 klopes/jours ne déclare pas d'atteinte respiratoire avant 30~40 ans de consommation et il faudrait avaler (inhaler devrais-je dire) qu'un non-fumeur dans un environnement fumeur serait atteint à 4~5 ans? C'était aussi crédible que la planète désertifiée par un réchauffement climatique de 0.2° par siècle.


Et vous? Quel doctorat? Quelles analyses? Je ne me justifie pas, je n'argumente pas avec un manipulateur tapit dans l'ombre qui tire les vers du nez sans se découvrir lui-même.

2 Recommandation 0 Signaler un abus

@antoine: la pratique de la médecine (dans quelle spécialité ?) ne permet pas à elle seule de parvenir à cette conclusion. on ne peut pas baser son opinion seulement sur une expérience personnelle il faut des études cliniques, vous le savez bien. je base mes opinions sur des études cliniques et des études contrsdictoires.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Sur 25 ans de pratique de la médecine. Et vous?

3 Recommandation 0 Signaler un abus

@antoine: Pour décrédibiliser vos opposant, vous faites l'hypothèse que les atteintes respiratoires ne sont proportionnelle qu'à la quantité et pas à la fréqence de l'exposition à la fumée. Sur quoi basez-vous cette hypothèse ?

1 Recommandation 0 Signaler un abus

arreter tous de dire que la clope est un danger .si vraiment c est dangereux pourquoi on la fabrique encore


les armes sont dangereuses. on en fabrique. l'alcool est dangereux. on en fabrique. les cigarettes sont dangereuses. on en fabrique. avez-vous déjà entendu parler des lobbys économiques ? la dangerosité n'est pas un critère suffisant d'interdiction dans ce domaine, puisqu'il faut aussi une consommation régulière et soutenue. l'eau est aussi dangereuse si on en boit 5 litres en une seule fois.

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Je parlais ce matin avec un ami restaurateur de la perte de clients due à l'interdiction de fumer, il m'a répondu qu'il avait gagné une clientèle familiale de meilleures qualité. A première vue, la cigarette comme le prétende certains à un but social évident : isoler les tousseurs et racleurs de gorges puant la nicotine du reste de la population au moyen de ghettos nommé fumoirs.


Après un très bon repas, un havane accompagné d'un cognac ou d'un armagnac s'impose. Heureusement, il existe des pays où c'est encore possible.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

M. Delmar , toi tu ne dois pas avoir d'ami tout court!

4 Recommandation 0 Signaler un abus

Hmmmm... Persuadé que tu n'as pas d'ami restaurateur! Ton commentaire "pue" plutôt une piètre propagande personnelle!!! Désolé, mais celle-là, je l'avale pas!!!

2 Recommandation 0 Signaler un abus

avez vous déjà été en Iran? moi oui et franchement c'est comme partout ailleurs, je n'ai pas vu plus d'interdiction à Téhéran qu' à Berne,On stigmatise les iraniens mais franchement nos 7 ayatollahs de berne ne sont pas mieux question lois idiotes. Respecter et on vous respectera.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Comme nombre d'opposants à cette initiative, je l'ai refusée précisément parce qu'elle imposait une solution centraliste contraire à l'esprit du fédéralisme. Il est donc pour moi absolument exclu que certains tentent d'imposer une solution tout autant contraire au fédéralisme. La Conf fixe un cadre qui est un seuil minimal, les cantons fixent leurs lois dans ce cadre, et c'est très bien comme ça !


Le fédéralisme? Le tribalisme oui! La Suisse en général - et la Romandie en particulier, momifiée au stade médiéval, est un agrégat disparate de petits villages plus mesquins les uns que les autres où la seule volonté électorale est d'emm*** le voisin en votant le contraire. La conscience politique chez nous, ce sera pour dans 1'000 ans!

6 Recommandation 0 Signaler un abus

Au nom de l'économie, GastroSuisse veut faire reculer des lois protégeants la santé de tout un chacun !!!! N'y a-t-il pas autre chose à développer pour permettre aux restaurateurs et autres commerçants de gagner du chiffre d'affaires ?


Interdiction du diesel, respect des pics d'ozone maximum, stop aux OGM, bref, de quoi vous mettre au chômage, Monsieur-Dame qui prônez le Vert mais râlez sur votre salaire et votre emploi ! De la dignité svp, de la cohérence.

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Bravo à Gastro...on en a assez de ces "Ayatolas anti-fumée" qui veulent fondamentaliser leur religion...et ces cantons encore plus restrictifs que ce que le peuple a préconisé à Berne....


"le peuple" à Genève à été très clair: pas de fumée dans les lieux publics. Que gastroSuisse respecte donc aussi la volonté du "peuple".

3 Recommandation 0 Signaler un abus

GastroSuisse ne défend que son fond de commerce, ultra libéralisme d'un côté et monopole de l'autre.

5 Recommandation 0 Signaler un abus

"Ces cantons encore plus restrictifs" le sont parce que leur population en a librement décidé ainsi !

12 Recommandation 0 Signaler un abus

Tous les abus sont condamnables. Les intégristes ont partiellement réussi à s'immiscer dans la vie privée du citoyen. L'Iran et sa police des bonnes moeurs n'est pas loin ... GastroSuisse a raison de se rebeller. Un peuple libre et responsable, voilà la voie à suivre. Que les anti-fumée ne nous importunent pas avec leurs vapeurs de cannabis. Nous voulons vivre, simplement vivre sans surveillance.


"Celle-ci doit prévaloir partout dans le pays, estime GastroSuisse." Ah non !! Justement, on vient de dire non à une nouvelle loi fédérale aussi pour laisser les cantons gérer ça. Nous ne sommes pas un pays centralisé et nous devons laisser la gouvernance de certaines choses aux cantons !!



Retour à l'article
Publicité