Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 01:10

Terrorisme Le Ministère public genevois ouvre une enquête pour actes préparatoires délictueux

Elle est dirigée par Olivier Jornot, procureur général, et Yves Bertossa, premier procureur.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Genève fait désormais l'objet d'une menace précise dans le cadre des investigations menées suite aux attentats de Paris. Plusieurs personnes (six, à ce stade, selon nos informations) sont actuellement très activement recherchées dans la région genevoise.

«Nous sommes passés d'une menace floue à une menace précise», a déclaré à l'ats Emmanuelle Lo Verso, chargée de communication au département de la sécurité et de l'économie (DSE). Le niveau de vigilance a été immédiatement relevé sur le territoire genevois.

Les investigations sont menées en étroite collaboration avec les services nationaux et internationaux. Des forces de police supplémentaires ont été déployées sur le terrain afin de pouvoir localiser et interpeller plusieurs individus suspects, susceptibles de se trouver à Genève.

Signalement par la Confédération

«Le nombre de patrouilles a été augmenté car nous sommes dans une phase très active de recherche. La menace est désormais précise», a précisé Emmanuelle Lo Verso. Le signalement de ces personnes a été fourni aux autorités genevoises par la Confédération.

Pour l'heure, aucun événement officiel n'est annulé. «Des patrouilles supplémentaires encadreront dimanche le cortège de l'Escalade», a annoncé la chargée de communication. Le cortège historique, durant lequel 800 personnes en costumes d'époque défilent, attire chaque année plusieurs milliers de spectateurs.

Des forces de police supplémentaires sont notamment déployées dans les lieux sensibles de Genève, à savoir les organisations internationales et l'aéroport international.

Le Ministère public ouvre une enquête

Sur la base des informations reçues par la police genevoise, le Ministère public a ouvert une procédure pénale pour actes préparatoires délictueux (art. 260bis CP). Cette disposition vise celui qui prend des mesures concrètes, d'ordre technique ou organisationnel, dans le but de commettre une infraction grave.

L'enquête est dirigée par Olivier Jornot, procureur général, et Yves Bertossa, premier procureur. Des investigations sont actuellement conduites par la police genevoise.

Un ami de Abdeslam dans la camionnette recherchée?

Selon «Le Temps», un des individus qui se trouvaient dans la camionnette repérée par la police genevoise le 8 décembre serait fiché comme étant un ami de Salah Abdeslam, l’un des auteurs des attentats de Paris. Les deux occupants de ce véhicule, immatriculé en Belgique, avaient notamment été signalés par les Français en raison de forts soupçons de radicalisation. (Le Matin)

(Créé: 10.12.2015, 12h31)

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.