ACCUEIL 21.10.2014 Mis à jour à 03h58

Lequel gouverne?

Déclarations

Dans l’affaire Giroud Vins, le citoyen Maurice Tornay était au courant, mais le conseiller d’Etat Maurice Tornay ne l’est toujours pas. Un double jeu que dénonce le PLR.

Par Eric Felley. Mis à jour le 23.12.2013 23 Commentaires
Le 20 décembre dernier, Maurice Tornay a déclaré sur Rhône FM être informé de l'affaire Giroud Vins par ses neveux et son fils. Le conseiller d'Etat a également déclaré au même moment: «En tant que chef de Département, je ne suis pas informé».

Le 20 décembre dernier, Maurice Tornay a déclaré sur Rhône FM être informé de l'affaire Giroud Vins par ses neveux et son fils. Le conseiller d'Etat a également déclaré au même moment: «En tant que chef de Département, je ne suis pas informé».
Image: Jean-Christophe Bott/Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Maurice Tornay, le père de famille et l’ancien patron de fiduciaire, était au courant de l’affaire Giroud depuis août 2010. Maurice Tornay, le conseiller d’Etat valaisan (PDC) et chef du Département des finances, n’en a toujours pas entendu parler dans sa fonction. L’un sait, l’autre ignore. Ainsi pourrait-on résumer la double vie du magistrat valaisan dans l’affaire Giroud Vins et ses 7 millions de francs soustraits aux impôts durant les années 2001-2009.

Durant ces années fastes, les comptes de Dominique Giroud étaient révisés par la fiduciaire de Maurice Tornay. Elu en 2009 au Conseil d’Etat, celui-ci passe la société à sa famille. L’année suivante, coup de tonnerre, l’Administration fédérale des finances tombe sur l’entreprise Giroud, qui a caché des millions de bénéfices.

Deux entités différentes

Comme «Le Matin» l’a démontré vendredi dernier, le dossier Giroud a été transmis aux autorités fiscales valaisannes dès le 6 août 2010. Maurice Tornay en a eu vent le 30 août, lorsque des inspecteurs ont perquisitionné son ancienne fiduciaire. «Vous pensez bien, a-t-il déclaré vendredi sur Rhône FM, que mes neveux et un de mes fils qui travaillent dans cette fiduciaire ont été quelque peu perturbés et qu’ils ont informé, non pas le chef du Département des finances, mais bien sûr l’ancien patron qui les avaient formés.» Il y a donc deux Maurice Tornay. Cette perquisition a dû le perturber lui aussi, ainsi que son ancien client et ami politique Dominique Giroud. Qu’a fait le chef des Finances ensuite? Comme il l’a dit au «Matin», le dossier est depuis traité d’une façon «autonome» par le Service des contributions, sans qu’il ait été informé.

Trois ans ont passé. Dominique Giroud a admis devoir 2,3 millions de francs d’impôt fédéral direct. A l’Etat du Valais, le gouvernement même ignore le dossier. Mais, chez Maurice Tornay, tout le monde le connaît. C’est ce qui interpelle le président du PLR valaisan, Xavier Mottet: «Le citoyen est au courant, mais le conseiller d’Etat ne l’est pas. Cela m’intéresse de savoir ce que l’un raconte à l’autre et l’inverse… Je n’arrive pas à conceptualiser qu’il y ait deux entités différentes qui ne communiquent pas.»

Cartes sur table

Les trois minorités valaisannes, le PLR, le PS et les Verts, s’accordent dorénavant à exiger des explications avant que la situation se détériore. «S’il ne clarifie pas les choses en mettant toutes les cartes sur la table, tant qu’il reste dans la justification à chaque nouvel élément, la situation va aller en s’envenimant», observe Gaël Bourgeois, président du PS valaisan. En espérant qu’il le fasse avant la prochaine session du Grand Conseil valaisan prévue en mars. (Le Matin)

Créé: 23.12.2013, 15h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

23 Commentaires

Roberto Magri

23.12.2013, 16:20 Heures
Signaler un abus 32 Recommandation 1

Ce dysfonctionnement de la personnalité existe depuis la nuit des temps. Longuement étudié puis enseigné par Pierre Janet au début du siècle passé, il porte le nom de trouble de la personnalité. La personne victime du trouble de la personnalité multiple est, au niveau conscient, persuadée d'être tour à tour telle personne.Bon nombre de politiciens en sont atteints....pas de soucis. Répondre


Alain Martin

23.12.2013, 16:01 Heures
Signaler un abus 43 Recommandation 14

Quel merveilleuse république abricotière.... Répondre



Sondage

Les températures vont chuter cette semaine. Croyez-vous encore au retour de belles journées automnales cette année?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Pour les 16-25 ans, fonder une famille est plus important que de faire carrière. Et pour vous?





Sondage

Que pensez-vous de la nouvelle mascotte UDC?




Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!