Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 06:39

Justice L'humoriste Massimo Rocchi accusé d'antisémitisme

Un téléspectateur accuse l'humoriste d'avoir tenu des propos antisémites dans une émission de la télévision alémanique SRF, diffusée en mars dernier.

L'humoriste Massimo Rocchi visé par une plainte pénale pour antisémitisme.

L'humoriste Massimo Rocchi visé par une plainte pénale pour antisémitisme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'humoriste Massimo Rocchi fait l'objet d'une procédure pénale pour violation de la norme anti-racisme.

Un téléspectateur accuse l'humoriste d'avoir tenu des propos antisémites dans une émission de la télévision alémanique SRF, diffusée en mars dernier. L'artiste conteste ces reproches.

Une procédure pénale a été ouverte contre Massimo Rocchi, indique à l'ats une porte-parole du Ministère public zurichois. Elle confirme une information du journal gratuit alémanique 20 Minuten.

Un avocat a déposé plainte contre l'humoriste italien installé en Suisse, sur mandat d'un client de confession juive. Ce dernier a été indigné par une affirmation de Massimo Rocchi faisant, selon lui, allusion au stéréotype du juif cupide. Le comédien évoquait la nature de l'humour.

De l'humour pour faire du profit

Concernant l'humour juif, Massimo Rocchi aurait déclaré que le juif voulait toujours avoir un avantage. Selon l'avocat du plaignant, il aurait dit en substance: «Le juif fait dans l'humour mais ce qui l'intéresse en réalité, c'est le profit.»

Selon la retranscription de la déclaration complète de l'humoriste par le quotidien Tages-Anzeiger, Massimo Rocchi a tenu les propos suivants: «Nous sommes là très proche de Freud - je m'en excuse mais je dis la chose suivante: il existe, dans l'humour juif, toujours des intérêts qui veut gagner de l'argent. Le juif fait dans l'humour pour montrer qu'il a de l'humour et qu'il est proche de Dieu. L'humoriste non. L'humoriste ne veut pas gagner, l'humoriste est une victime. L'humoriste reste une victime.»

Massimo Rocchi «consterné»

Dans un communiqué, Massimo Rocchi se dit «consterné par le reproche de racisme» se basant sur ses déclarations dans l'émission «Sternstunde Philosophie» de SRF. «Ceux qui me connaissent, moi et mes spectacles depuis 1984, savent que je n'ai à aucun moment rabaissé ou discriminé des gens en raison de leur origine ethnique ou de leur religion», écrit-il.

Agé de 56 ans, l'humoriste, comédien et réalisateur italien vit et travaille en Suisse depuis trente ans. Son spectacle «Äuä» l'a révélé au public suisse en 1994.

Autres cas en cours

Plusieurs accusations de racisme et d'antisémitisme se sont levées ces dernières semaines dans le domaine de l'humour. Le maire de Berne Alexander Tschäppät (PS) est sous le coup d'une plainte pour discrimination raciste en raison de plaisanteries sur les Italiens, dont il s'est fait l'auteur sur scène en décembre.

Le comique français Dieudonné a, lui, été condamné à plusieurs reprises en France pour des propos antisémites. Mardi, les autorités de Nyon (VD) ont autorisé la tenue de dix représentations de son nouveau spectacle en février et mars prochains. (ats/nxp)

(Créé: 17.01.2014, 13h14)

Sondage

La nouvelle hausse annoncée de l'assurance-maladie vous ferait-elle pencher pour la création d'une caisse unique?





Sondage

Est-ce une bonne chose d'avoir supprimé les cours obligatoires pour chiens?




Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.