ACCUEIL 22.9.2014 Mis à jour à 23h45

Installations nucléaires suisses jugées sûres en 2011

Sécurité

«Les installations suisses témoignent, en comparaison internationale, d'un standard de sécurité élevé», commente le chef de la division Centrales nucléaires à l'Inspection fédérale.

Mis à jour le 29.06.2012 1 Commentaire
L'été passé, la centrale de Mühleberg a été mise hors service cinq semaines avant la date planifiée de révision pour être rééquipée, avant un redémarrage autorisé par l'IFSN le 23 septembre 2011.

L'été passé, la centrale de Mühleberg a été mise hors service cinq semaines avant la date planifiée de révision pour être rééquipée, avant un redémarrage autorisé par l'IFSN le 23 septembre 2011.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Aucun incident dans les installations nucléaires helvétiques n'est venu troubler la sécurité de la population suisse en 2011.

L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) note que les constructions sont sécurisées et que les conditions d'exploitation sont respectées.

«Les installations suisses témoignent, en comparaison internationale, d'un standard de sécurité élevé», a indiqué dans un communiqué Georg Schwarz, chef de la division centrales nucléaires et suppléant du directeur de l'IFSN. L'autorité de surveillance a publié vendredi son rapport sur l'année 2011, qui s'appuie sur plus de 400 inspections et examens de documents, comptes rendus et analyses provenant des centrales.

Aucune ombre au tableau pour les installations nucléaires helvétiques, même si l'accident de réacteur de Fukushima pèse en toile de fond. Aux mesures politiques qui ont découlé pour la Suisse s'ajoutent plusieurs ordonnances décrétées par l'IFSN. Les centrales ont dû se soumettre à une série de démonstrations et examens, mais toutes se sont révélées très sûres selon les experts.

«Fukushima a aussi été un choc pour nous», souligne Hans Wanner, directeur de l'IFSN, cité dans le communiqué. «Les événements du Japon contribuent à améliorer la sécurité de nos centrales et confirment la justesse de la culture de sécurité suisse dans le domaine nucléaire, à savoir le devoir légal et la pratique du rééquipement continu.»

L'IFSN a également estimé qu'aucune centrale ne devait préventivement être arrêtée, même si des améliorations restent nécessaires et sont énumérées dans un plan d'action pour être appliquées jusqu'en 2015. D'autres mesures ont déjà été implémentées.

Centrale réaménagée

Le nombre d'événements soumis au devoir de notification, qui varient entre 20 et 50 d'année en année, a reculé d'un quart par rapport à l'an dernier pour se situer à 31. Un événement majeur concernant la centrale de Mühleberg a été attribué au niveau 1 de l'échelle d'appréciation internationale INES, qui va de 0 à 7.

L'été passé, l'exploitant Forces motrices bernoises (FMB) a mis la centrale de Mühleberg hors service cinq semaines avant la date planifiée de révision et l'a rééquipée, avant un redémarrage autorisé par l'IFSN le 23 septembre 2011. Les FMB avaient conclu qu'en cas de crue extrême un bouchage simultané des dispositifs d'aspiration de la prise d'eau du système de sauvegarde ne pouvait pas être exclu.

La protection contre le rayonnement ionisant a été garantie en tout temps en 2011, pour la population comme pour les personnes exposées aux radiations dans les installations nucléaires. L'IFSN observe en permanence la radioactivité aux environs de celles-ci et les sondes de mesure n'ont enregistré pour la période sous revue aucune émission non autorisée de substances radioactives. (ats/Newsnet)

Créé: 29.06.2012, 16h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Armatura Dacier

30.06.2012, 13:35 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Merci de le reconnaître. La France aussi en décidant d'améliorer encore la sécurité de l'ensemble de son industrie ayant trait au nucléaire civil. Par des mesures innovatrices de durcissement contre les éléments de la nature dans un secteur déjà assujetti aux normes industrielles les plus strictes. Le pays n'entend pas sortir du nucléaire en dépit de ses voisins qui préfèrent la crise et surcoûts. Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne