Mercredi 7 décembre 2016 | Dernière mise à jour 19:11

Nouveau record Jeune mère célibataire à 66 ans

La nouvelle maman la plus âgée de Suisse est une pasteure grisonne. Traitée en Ukraine, elle a accouché à l’Hôpital de Coire. Elle élèvera seule ses jumeaux.

L'Hôpital cantonal de Coire, où la sexagénaire a subi sa césarienne.

L'Hôpital cantonal de Coire, où la sexagénaire a subi sa césarienne. Image: DR

Mère à 66?ans, quel égoïsme!

Par Valérie Duby, journaliste

C’est désormais la plus âgée des mamans de Suisse. Mais c’est une jeune mère quand même puisque ce sont ses premiers enfants. La pasteure grisonne, qui a donné la vie à Joshua et à Michael il y a quinze jours, a, en plus, fait ses bébés toute seule via une fécondation in vitro pratiquée en Ukraine. Quelle inconscience!

Comment diable cette sexagénaire va-t-elle pouvoir assurer les biberons la nuit? Comment cavaler après ses marmots au parc? Lorsque Joshua et Michael fêteront leurs 10 ans, leur mère, celle que les autres enfants à la sortie de l’école auront à coup sûr surnommé la grand-mère, sera âgée de 80 ans. Avec elle, a priori, pas de parcours «Accrobranche» ou de toboggans à Aquaparc au programme du week-end…

Quelle inconscience mais quel égoïsme surtout. Ce n’est pas parce que les femmes se sentent de plus en plus jeunes et vivent de plus en plus longtemps qu’elles ont le droit de faire n’importe quoi. A l’âge où les jumeaux, adolescents, en seront à leurs premières amours, ils devront déjà lui trouver une place dans un EMS et penser à leur vie sans leur maman. Pour autant qu’elle soit encore de ce monde.

Les grossesses tardives, comme on les appelle sobrement, constituent un sujet de controverse depuis que la possibilité d’enfanter plus tardivement s’est accrue, il y a une vingtaine d’années, avec les progrès réalisés dans les techniques de procréation médicale assistée. Ce qui n’a pas changé depuis la nuit des temps, c’est l’âge de la ménopause chez la femme, aux alentours de 50 ans. Comme quoi, la nature est tout de même bien faite.

La question du jour:

Est-ce raisonnable de devenir maman à 66 ans?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis quelques jours, une patiente de 66?ans se déplace à l’aide d’un déambulateur à la maternité de l’Hôpital cantonal de Coire (GR). En cause: la césarienne que cette retraitée a dû endurer pour donner naissance à ses jumeaux, Michael et Joshua. Ainsi, depuis près de deux semaines, cette pasteure du village de Grüsch, 1300?âmes, est la nouvelle maman la plus âgée de Suisse, comme nous l’a confirmé Martin Vincenz, porte-parole de l’hôpital.

«C’est incroyable ce que la médecine permet de nos jours», a confié la Grisonne é SonntagsBlick, tout en précisant vouloir «profiter de l’événement» en toute discrétion. Selon le journal dominical zurichois, cette sexagénaire, décrite comme «gentille et en retrait», aurait prévu d’élever ses deux fils seule dans son appartement de 4,5 pièces. Les nourrissons seraient toujours en observation à la maternité. Le personnel infirmier aurait par ailleurs été formé tout spécialement par le prêtre de l’hôpital pour tenir compte des sensibilités ecclésiastiques de la retraitée.

Pour satisfaire son désir d’enfant malgré son âge, la pasteure a dû se rendre en Ukraine, où le don d’ovocytes est autorisé. Dans cette ex-république soviétique comme en Russie, nombreuses sont les agences à faire la promotion sur Internet de véritables «baby packs tout-en-un» pour femme. Et ce sans limites d’âge, contrairement à l’Espagne, où les cliniques spécialisées refusent toute fécondation in vitro pour des femmes de plus de 50?ans.

En Suisse, même si seul le don de sperme est autorisé, on compte de plus en plus de grossesses tardives. Au cours des cinq dernières années, au moins quatre mères ont accouché au-delà de 60?ans. «D’une manière générale, il y a un désir de grossesse qui intervient plus tard que par le passé», explique le Pr?Olivier Irion, médecin-chef du département de gynécologie et obstétrique aux Hôpitaux universitaires de Genève. «On se sent jeune plus tard.» En cause: le nombre toujours plus important de femmes qui choisissent de faire carrière. Ou de refaire leur vie. «Les évolutions technologiques génèrent aussi une certaine demande», complète le spécialiste.

Donner la vie lorsque l’on est largement en âge d’être grand-mère, est-ce vraiment souhaitable? «Non. Il faut accepter certaines limites de la nature et garder le bon sens à l’esprit, estime pour sa part le Pr?Irion. Ces techniques sont surtout utiles pour des femmes plus jeunes qui souffrent d’infertilité ou de ménopause précoce.»

Pour Dominique?C., l’Argovienne qui a accouché d’une petite fille en 2010 à l’âge de 64?ans, «l’essentiel, c’est l’amour porté à son enfant». «Tout le reste suit automatiquement», nous a-t-elle confié, avant de préciser qu’il faut dorénavant la considérer comme «la plus jeune des mamans plus âgées». (Le Matin)

(Créé: 04.03.2012, 22h29)

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.