Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 04:47

Stupéfiants Les lignes de coke s’allongent dans les campagnes

Concentrés autrefois en ville, et le trafic et la consommation de cocaïne s’étendent aux régions rurales, encouragés par la mobilité accrue de la population.

Les délits en zones rurales liés à la cocaïne ont augmenté depuis 2010.

Les délits en zones rurales liés à la cocaïne ont augmenté depuis 2010. Image: M. Ruetschi/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après le chanvre, la coke se répand dans les campagnes. Les analyses de l’Office fédéral de la police (FedPol) montrent, selon le porte-parole Christian Schneider, que «le commerce et la consommation de cocaïne en régions rurales ont augmenté ces deux dernières années». Les rapports annuels des polices cantonales à FedPol indiquent que les nouveaux consommateurs sont souvent des adolescents. Michael Fichter, porte-parole de la police bernoise confirme: «Nous constatons sur l’ensemble du territoire cantonal une tendance à la hausse.»

Les délits concernant la cocaïne sont restés, à la campagne, au niveau élevé de 2010. Reste un gros point noir: depuis que le Tribunal fédéral a interdit, il y a deux ans, aux agents en civil l’achat de drogue pour coincer les dealers, il est devenu nettement plus difficile d’intercepter ces revendeurs. Selon Hans Krüsi, porte-parole de la police cantonale saint-galloise, cette tactique avait permis entre 2003 et 2010 d’arrêter plus de 350 vendeurs de boulettes.

Coke meilleur marché en ville

En Appenzell (Rhodes-Extérieures), des trafiquants nigérians sont souvent repérés. «Nous faisons périodiquement des prises liées au centre pour requérants d’asile de Landegg», constate Ueli Frischknecht, de la gendarmerie appenzelloise. Mais selon lui, les causes de cette augmentation sont dues à l’évolution sociale: «Notre société tend à vivre 24 heures sur 24, ce qui pousse à la consommation.»

Autrefois à la campagne, la consommation était concentrée sur le week-end. Aujourd’hui, les gens sont plus mobiles, ils vont acquérir leurs stupéfiants plus loin. Car les substances illégales sont meilleur marché en ville. On y trouve un gramme de coke pour 40 à 60 francs. Pour Christian Schneider de FedPol, «ce prix incite les consommateurs à acheter de fortes quantités pour les revendre plus cher».

La mobilité accrue des habitants provoque une augmentation de la consommation et du trafic de coke en haute saison dans les stations les plus courues des Grisons, explique Chiarella Piana de la police cantonale. Seraina Kobler Les délits en zones rurales liés à la cocaïne ont augmenté depuis 2010.M. Ruetschi (Le Matin)

(Créé: 07.10.2012, 09h12)

Sondage

Le canton de Vaud a-t-il raison d'interdire la mendicité sur son territoire?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.