ACCUEIL 29.7.2016 Mis à jour à 05h40

Discussion

Luc Recordon, l'homme qui aurait préféré ne pas naître

Le discours de l'élu vaudois en 2005 en faveur du diagnostic préimplantatoire est resté dans toutes les mémoires. Lui-même atteint d'un handicap congénital, Luc Recordon avait parlé au nom des enfants qui, comme lui, auraient préféré ne pas naître. Interview. Plus...

Par Xavier Alonso.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Maud La

01.06.2015, 11:03 Heures

Peut-être que les conseillers présents ne pensaient pas à mal, mais applaudir un homme qui dit qu'il aurait préféré ne jamais être né, c'est d'une violence inouïe: c'est approuver et confirmer qu'on aurait préféré qu'il n'existe pas.. Répondre


Alain Gerber

29.06.2012, 09:25 Heures

On ne pourra malheureusement jamais lire un article avec pour titre :"XYZ, l'homme qui aurait préféré naître." Répondre



Retour à l'article
Publicité

Sondage

Trouvez-vous le concours de Miss Suisse désuet?



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?