Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:49

Provoc Il mime Dieudonné en plein stade

Ce week-end, aux Championnats d’athlétisme, le Fribourgeois Pascal Mancini a effectué devant les caméras de toute l’Europe les gestes contestés de Dieudonné.

Juste pour rire?

Peut-on faire une «quenelle», ou d’autres signes du style, de façon purement humoristique? Johanne Gurfinkiel, de l’organisation de lutte contre l’antisémitisme CICAD, ne le dira pas: «En revanche, dans certains cas, comme lorsqu’ils sont effectués devant des lieux juifs, leur caractère extrémiste ne souffre d’aucune discussion.» Il s’inquiète surtout de l’exemple que Pascal Mancini donne aux plus jeunes.●

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est la nouvelle coqueluche des sites gravitant autour de l’humoriste Dieudonné ou du polémiste Alain Soral, figures régulièrement taxées d’antisémitisme. Après avoir mimé le fameux geste de la «quenelle», à l’occasion de son titre de champion suisse du 100 m, en juillet dernier, le Fribourgeois Pascal Mancini a remis le couvert lors des Championnats d’Europe d’athlétisme, ces derniers jours, à Zurich. A plusieurs reprises, le sprinter a effectué ou posté sur son Facebook des clins d’œil à la «Dieudosphère», parmi lesquels un bol d’ananas à côté de sa carte d’accréditation et le signe «au-dessus c’est le soleil» avant de prendre le départ de plusieurs courses.

Vous avez fait une quenelle après les Championnats suisses, puis le signe «au-dessus c’est le soleil», aux Championnats d’Europe. Vous assumez la dimension pro-Dieudonné de vos gestes?

Dieudo, c’est quelqu’un qui me fait marrer, comme des millions de gens. Ce n’est pas parce que je reproduis un de ses gestes que je m’identifie à tout ce qu’il dit. Moi, quand je suis dans un stade, je ne fais pas de politique, j’ai fait ça pour me marrer. D’ailleurs, il faudrait être malade pour penser que je fais un geste antisémite alors que je vis un des plus beaux jours de ma vie, en compétition.

Mais faire une quenelle ou d’autres signes du genre au stade, devant les caméras de toute l’Europe, c’est tout de même connoté, non?

Oui, c’est clair, mais, vu que je suis quelqu’un d’équilibré, de fondamentalement antiraciste, je voulais montrer qu’on peut faire ces gestes sans avoir la moindre haine en soi, histoire de casser les mensonges que l’on entend souvent. Cela dit, aux Championnats d’Europe, je n’ai pas fait de quenelle pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté.

Avez-vous eu des réactions?

Jusqu’ici, je n’ai eu que des échos positifs. D’ailleurs, on avait une soirée en boîte, à l’issue des championnats, presque tous les Français sont venus me dire que, s’ils le pouvaient, ils feraient la même chose. Certains m’ont pris dans leurs bras.

Vous avez été félicité sur des sites dirigés par des gens parfois qualifiés d’antisémites, ça ne vous inquiète pas?

Franchement, Dieudo, Soral, Joe le Corbeau… tous ces gens incarnent la vraie France black-blanc-beur, antiraciste. Certains juifs partagent d’ailleurs leurs analyses. Si on les qualifie d’antisémites, c’est parce qu’ils osent critiquer la politique israélienne. Les millions de fans de Dieudonné sont tous purement antiracistes et pacifistes.

Le signe «au-dessus, c'est le soleil», lors des séries du 4*100

(Le Matin)

(Créé: 20.08.2014, 10h04)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters