ACCUEIL 24.6.2016 Mis à jour à 23h15

Nouveau scrutin marqué par un fossé romand-alémanique

Caisse publique

La caisse publique a été approuvée par 4 cantons romands. L'objet s'ajoute à une longue liste de sujets qui ont divisé les parties linguistiques du pays.

Mis à jour le 28.09.2014 53 Commentaires
La fameuse barrière de röstis est une fois encore apparue dimanche lors de la votation sur la caisse unique

La fameuse barrière de röstis est une fois encore apparue dimanche lors de la votation sur la caisse unique
Image: Keystone

Galerie photo

Les votations fédérales du 28 septembre 2014 en images

Les votations fédérales du 28 septembre 2014 en images
L'initiative pour une caisse unique a été rejetée par 61,9%. Quatre cantons (JU, NE, GE, VD) l'ont plébiscitée. Le texte de Gastrosuisse a été balayé par 71,5%.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La fameuse barrière de röstis est une fois encore apparue dimanche lors de la votation sur la caisse unique, comme pour près d'un scrutin sur trois. Cette différence de sensibilité entre Romands et Alémaniques concerne à nouveau une question sociale, les autres fractures apparaissant le plus souvent sur la politique extérieure et environnementale.

Une telle rupture s'est aussi faite sentir, mais de manière moins marquée, sur les questions de politique de sécurité, des étrangers, ou des transports. Depuis l'historique «nein» à l'EEE du 6 décembre 1992, une vingtaine de votations ont été marquées par des «röstigraben».

Ces dernières années cependant, le fossé s'estompe peu à peu au profit d'une opposition ville-campagne. Celle-ci s'est notamment manifestée lors de la votation sur les minarets en 2009.

Romandie pas unie

Cette fois, la Suisse romande ne s'est pas complètement unie derrière le projet de caisse maladie publique. Même si la majorité des cantons romands a choisi le oui, deux - le Valais et Fribourg - ont penché pour le non.

La dernière fois que les Romands se sont démarqués des Alémaniques, c'était le 9 février dernier dans le cadre de la votation sur l'immigration de masse. Alors que les francophones ont voté en bloc contre l'initiative de l'UDC, seuls les cantons alémaniques de Zurich, Zoug et Bâle-Ville ont fait de même.

Le 11 mars 2013 lors du scrutin sur le prix du livre, le fossé de röstis s'était fait encore plus nettement sentir. Il faut dire que la pratique entre les deux régions linguistiques était différente.

En février 2011, l'initiative sur les armes était refusée malgré le soutien des cantons romands, Valais excepté. A contrario, Zurich et Bâle-Ville faisaient exception côté alémanique.

En novembre 2010, l'initiative de l'UDC sur le renvoi des étrangers et, deux mois plus tôt, la révision de l'assurance chômage ont aussi été marquées par une différence de part et d'autre de la Sarine. Sur le chômage, Bâle-Ville, à nouveau, et le Tessin ont voté comme les Romands.

En février 2008, tous les cantons romands sauf Genève refusaient la 2e réforme de l'imposition des entreprises, adoptée de justesse au niveau fédéral. Idem en novembre 2005, quand le peuple acceptait l'ouverture dominicale des magasins, malgré le non latin.

Le 26 septembre 2004 en revanche, les Romands l'ont emporté. Le congé maternité était approuvé, malgré le non alémanique. Le même jour, la Suisse refusait la naturalisation facilitée des jeunes étrangers, malgré le oui romand et de Bâle-Ville, et l'initiative postale, malgré le oui latin.

Le 24 novembre 2002, l'initiative UDC sur l'asile a été rejetée malgré le oui alémanique, alors que la révision de l'assurance chômage est acceptée malgré le non romand.

Le 22 septembre 2002, la loi sur le marché de l'électricité a été refusée malgré une majorité favorable en Suisse alémanique.

Le 26 novembre 2000, les initiatives pour la retraite flexible ont été rejetées malgré le double oui latin, l'initiative pour la réduction des dépenses militaires étant également rejetée malgré, là aussi, le oui romand.

Le 13 juin 1999, c'est l'assurance maternité qui est a été rejetée malgré le oui latin, la prescription d'héroïne étant elle approuvée malgré le non romand.

Le 28 septembre 1997, la révision de l'assurance-chômage a échoué grâce au non latin.

Le 25 juin 1995, l'assouplissement de la lex Friedrich (acquisition d'immeubles par des étrangers) a été refusée malgré le oui latin.

Le 12 mars 1995, le Paquet agricole (trois objets) a été rejeté malgré le triple oui romand.

Le 4 décembre 1994, la révision de la loi sur l'assurance-maladie (LAMal) a été approuvée grâce au oui latin.

Le 12 juin 1994, l'encouragement de la culture a été refusé (par la majorité des cantons) malgré le oui latin, alors que les casques bleus sont refusés malgré le oui romand.

Le 20 février 1994, l'Initiative des Alpes et deux autres objets routiers ont été approuvés malgré le triple non romand.

Le 6 juin 1993, les initiatives contre l'achat des avions de combat FA/18 et contre les places d'armes ont été refusées malgré le double oui latin.

Le 6 décembre 1992, c'est l'Espace économique européen (EEE) qui a été rejeté malgré le oui romand et celui des deux Bâles. (ats/nxp)

Créé: 28.09.2014, 17h49

53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

53 Commentaires

margareth eigenmann

28.09.2014, 18:59 Heures

Arrêtez votre propagande rösti graben. Valais et Fribourg ont également voté contre.Si la romandie s'arrête à Genève-Vaud et Neuchâtel, il vous faut revoir votre géographie. Et vous ne dites rien sur le tessin ou bien ce canton n'existe pas pour vous. Répondre


Jérôme Bolomey

28.09.2014, 20:10 Heures

Il n'y a pas de fossé du moment que 40% des Romands ont rejeté la caisse unique. Répondre



Sondage

La Grande-Bretagne a-t-elle raison de sortir de l'Union européenne?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons