Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:08

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

17 Commentaires

Et si on regardait pour équipé le plus possible avec le solaire ? Cette mise en place serait une vraie aubaine également pour créer des emplois et le soleil est, une fois les panneaux installé, gratuit ! Développons ce que la nature nous offre !


C'était à prévoir, on décide de manière totalement irréfléchie, sur un coup de tête, de sortir du nucléaire et qu'est ce qu'on nous propose en échange?? Un merveilleux retour en arrière avec le développement des énergies fossiles responsables de l'effet de serre ! Quand on sait que c'est ce même effet de serre qui est en train de bousiller nos climats et qui nous mène gentiment tous à notre perte!


Les centrales nucléaires (celles avec les tours de refroidissement) déversent des tonnes de vapeur d'eau dans l'atmosphère et, si je ne fais erreur, la vapeur d'eau est un gaz à effet de serre.

Signaler un abus

ä notre perte de quoi ? Vous avez peur de la fin du monde ?

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Pour lutter contre l'effet de serre, le meilleur moyen c'est d'économiser l'électricité. C'est justement ce que propose Mme Leuthard. Tout le contraire d'un retour en arrière.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Quant à la réduction de la consommation, j'ai les plus grands doutes : toujours plus de canons à neige, de terrains de football et de pistes de skis éclairés à giorno, de véhicules électriques, d'appareils ménagers, d'enseignes lumineuses, de décorations de Noël, ... la liste n'est pas exhaustive ! D'autant plus que les économies concernent toujours les autres, c'est bien connu !


Les bâtiments consomment 40% de toute notre production d'électricité. Rien qu'en remplaçant les chauffages électriques par des moyens moins gourmands en électricité et en énergie, on peut supprimer 1 à 2 centrales nucléaires.

2 Recommandation 0 Signaler un abus

C'est vraiment une idée fixe ! Pourquoi vouloir sortir à tout prix maintenant du nucléaire alors que les énergies renouvelables se heurtent à des oppositions sans fin dès le moment où elles sont à concrétiser. Quant aux usines à gaz, merci pour la pollution générée et au renchérissement du coût de l'électricité. On n'est vraiment pas sortis de l'auberge ! Merci au CF pour ses idées ... lumineuses.


Je me répète peut-être, mais la sortie du nucléaire est une fatalité, car le peuple Suisse n'approuverait en votation jamais la construction de nouvelles centrales nucléaires, et les centrales existantes arrivent en bout de course... Le peuple aurait dû voter courant 2012-13 sur les nouvelles autorisations...

1 Recommandation 0 Signaler un abus

une solution,installer des éoliennes dans les couloirs du palais fédéral, c'est là qu'on aura le meilleure rendement,ils sont fort pour brasser du vent.


Est-ce qu'une fois quelqu'un sera d'accord avec quelque chose. Au lieu de tout critiquer donnez des solutions.


On voit déjà arriver la Confédération à l'assaut de l'énergie hydro-électrique valaisanne au moment du retour des concessions....espérons que cette fois-ci, contrairement à ce qui s'est passé face à Franz Weber, le Valais saura mettre les pieds contre le mur afin de sauver ce pan crucial de son économie locale....


C'est bien là tout l'enjeu pour le Valais....avec le retour des concessions, la propriété des installations peut revenir au canton.....

Signaler un abus

seulement les barrages n'appartiennent pas aux Valaisans (seulement le paysage)... on touche juste les subventions (et ça, encore, parce qu'on s'est battu pour les avoir)

1 Recommandation 0 Signaler un abus

L'écologie selon les anti-nucléaire : Moins de vapeur d'eau, plus de gaz à effet de serre !


il faut bien trouver une solution. Et la pure solution verte n'existe pas encore ! Ou la Suisse n'est pas encore prête à voir ces paysages se remplir d'éoliennes... il ne faut pas rêver, le monde tout beau, tout rose est encore loin d'arriver

Signaler un abus

je ne crois pas que l'on puisse taxer Mme Leuthard ni d'anti-nucléaire, ni d'écologiste. La sortie du nucléaire est une fatalité, car le peuple Suisse n'approuverait en votation jamais la construction de nouvelles centrales nucléaires, et les centrales existantes arrivent en bout de course...

2 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité