Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 11:41

Diskussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

25 Commentaires

Après avoir lu les commentaire, on constate que tous les arguments des défenseurs de l'homéopathie se basent sur la critique des médecins et scientifiques. Mais même si ces arguments étaient fondés, ils ne prouveraient quand même pas l'efficacité de l'homéopathie. Pour prouver qu'une méthode marche, il ne suffit pas de démontrer qu'une autre méthode ne marche pas


Sur l'éthymologie, je vous rejoins. Mais pour la loi, il y a une distinction entre la médecine "scientifique" et "non-scientifique". Ne croyez-vous pas que la "science" est dogmatique ? Se remet-elle en question ? Impose-t-elle ses a priori ? Possède-t-elle ses gurus ? Existe-t-il des "chappelles" de savoir scientifique ? L'ouverture d'esprit permet de voir d'autres réalités que la "science"

4 Recommandation 0 Signaler un abus

Pourquoi mettre en contradiction la science et l'homéopathie ? La science n'est pas faite que pour les chercheurs du CERN. Le mot "science" vient du latin scientia, qui veut dire "connaissance". Une approche "non-scientifique" ne peut être que dogmatique et ne se base sur rien

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Si vous relisez plus attentivement les commentaires, et surtout l'article de Show, vous verrez que le monde médical reste assis sur ses certitudes et impose sa position dominante sur le seul a priori que la science a raison, parce que ce modèle est cohérent d'un point de vue du raisonnement humain. L'homéopathie utilise une autre approche, non scientifique, qui ne doit pas être jugée par la scienc

4 Recommandation 0 Signaler un abus

"une médecine naturelle et peu coûteuse" Peu couteuse, l'homéopathie ? La bonne blague... Au prix ou ils nous vendent leurs gélules de sucre, je ne vous conseille pas de calculer le prix du kilo de sucre homéopathique, si vous ne voulez pas prendre peur.


En médecine classique, un traitement "lourd" peut coûter jusqu'à 400'000 CHF par an, rien que pour les médicaments. En homéopathie, cela vous coûtera 11.50 CHF par remède, une seule fois dans votre vie !!! Même si ca fait cher le kilo de sucre, je crois que la différence est notable. Cherchez à qui profite le crime. Vous trouverez le coupable.

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Ce n'est pas ce que j'ai prétendu. Votre argument étant absolu et excessif, j'ai répondu sur le même thème. Il faudrait distinguer au cas par cas. Il n'en reste pas moins vrai que si l'on recherche à qui profite le crime, on finit par trouver le coupable. Pourquoi les coûts de la santé explosent-ils ?

2 Recommandation 0 Signaler un abus

La santé ne se vend pas au poids, sauf erreur !? Si vous avez peur des gélules homéopathiques, faites le calcul au poids pour les médicaments, p.e.x. Soliris ou Elaprase. Ils sont 1'000 fois plus cher que l'or.

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Vous pensez vraiment qu'une seule dose homéopathique à 11.50 CHF peut remplacer un traitement à 400'000 CHF ? Même chez les défenseur de l'homéopathie, j'ai de la peine à imaginer qu'on puisse penser que l'homéopathie est capable de remplacer n'importe quel autre traitement médical.

0 Recommandation 1 Signaler un abus

Et moi quand je mange des pommes, je me porte mieux. Pourquoi l'assurance maladie de base ne les rembourserait-elle pas? Si le simple fait de croire en quelque chose suffit à le faire inclure dans l'assurance de base, j'ai alors quelques autres propositions....


Effectivement, si vous mangez des pommes vous pouvez vous sentir mieux. C'est très sain. Aucune raison pourtant de rembourser vos pommes. Par contre, le médecin ou le diététicien qui vous les aura recommandées sera remboursé par les assurances. idem pour l'homéopathie. Ne confondez pas tous.

3 Recommandation 0 Signaler un abus

On sert de l'homéopathie depuis les temps anciens et oui pour certaines choses ca en vaux la peine mais c'est du cas par cas, un petit dépressif pourra s aider de l'homéopathie et un autre devra prendre des médicaments. Pour moi étant sous traitement oui l'homéopathie est une bonne béquille qui m'aide


@georgette, bin sur moi cela fonctionne super pour le rhume des foins, fini les yeux rouge, le nez bouché etc.... Arnica fonctionne également bien pour les chocs, même sur des enfants à qui ils est difficile de parler de placebo !!!


moi, aussi, je ny crois pas a l homéopathie. J ai pris des pastilles pour le rhume des foins, cest comme si j avais mangé de bonsbonsau sucre,rien de plus.


Lisez l'article de David Shaw. Vous verrez comment il utilise une critique sur la forme pour décrédibiliser le fonds. Vous verrez que ses arguments ne sont faits que d'hypothèses gratuites. Qu'il y ait controverse est inévitables pour une publication scientifique. Mais au moins que celui qui lance l'anathème ne tombe pas dans les biais qu'il tente de critiquer !


L'essentiel de sa critique porte sur le conflit d'intérêt: un rapport sur l'homéopathie écrit par des homéopathes. Mais qui écrit les rapports de la médecine classique ? Des bouchers ? Des charcutiers ? Ou bien des médecins ? Cette critique pourrait s'adresser à toutes les études médicales ! La critique de M. Shaw est éthiquement très peu fondée, lui même étant un "anti-homéopathie" convaincu.

14 Recommandation 0 Signaler un abus

Qu'y a-t-il de surprenant dans le fait que des médecins provenant de médecines, soi-disant modernes, critiquent cela? On ne crache pas dans la soupe. Ils oublient que tous les médicaments actuels proviennent à la base de molécules naturelles que l'on a voulu améliorer. Ce qui n'est pas toujours le cas. Sans parler du fait que nos corps deviennent résistants à certains médics. Naturel=solution en +


Nous n'avons pas encore compris et pu expliquer de nombreux phénomènes. Certains traitements fonctionnent, mais on ne peut pas expliquer pourquoi. Et cela est difficile à accepter, surtout pour les personnes très cartésiennes. C'est comme pour le boson de Higgs. M. Higgs pensait qu'il existait sans avoir pu le prouver. Il en va de même de l'homéopathie. Ca marche, mais on ne sait pas pourquoi.


@paul: renseignez-vous. l'espérance de vie a été plus améliorée par l'invention de la réfrigération que par la médecine scientifique, à un coût très inférieur. qui vous parle de croyance ? Les scientifiques ont une foi inébranlable et dogmatique en leur science. pourtant il existe des limites inexpliquées. la science n'est qu'un modèle explicatif humain d'une réalité beaucoup plus complexe.

5 Recommandation 0 Signaler un abus

En faite ce dont vous parlez cela s'appel une religion (croire en dépit des faits). D'ailleurs la médecine moderne est tellement mauvaise que c'est grâce à l'homéopathie que l'espérance de vie augmente chaque année... Quand à l'argument du naturel faites moi rire. L'homéopathie dans ses principes est tout aussi peu naturelle que la médecine moderne.

5 Recommandation 0 Signaler un abus

Encore faudrait-il qu'il existe une seule étude validée (sans biais de méthodologie) qui montre que l'homéopathie fait mieux que la placebo (effet reconnu lui). Ce n'est pas le cas. Alors oui l'homéopathie à un effet, celui de l'effet placebo.

4 Recommandation 0 Signaler un abus

@paul: comment appliquer des méthodes scientifiques sur lesquelles est basée la médecine scientifique pour justifier une médecine non-scientifique ? Si on appliquait des méthodes non-scientifiques pour étudier la médecine scientifique, on pourrait démontrer sa dangerosité et son inefficacité dans le "monde réel". C'est l'argument central du rapport.

5 Recommandation 0 Signaler un abus

La médecine scientifique empoisonne et tue plus sûrement qu'elle ne guérit. Le racket systèmatique, organisé par un système très imbriqué et très sophistiqué d'industriels, de corporations professionnelles et de sociétés de services est la pire arnaque de la société moderne, dans tous les pays occidentaux. Ce sont ceux-là qui craignent le plus une médecine naturelle et peu coûteuse.


Si Molière écrivait aujourd'hui, Diafoirus serait homéopathe.


l'homéopathie est à la médecine ce que le spectacle de Florentina Holzinger et Vincent Riebeek à Fribourg est à l'art, cunni, pipi et vomi !



Zurück zur Story
Publicité