ACCUEIL 24.7.2014 Mis à jour à 08h01

Le réseau informatique va coûter 9 milliards d'ici 2021

Armée

Le projet Network Enabled Operations (NEO) de l'armée, qui vise la mise en réseau de systèmes informatiques afin d'améliorer les engagements militaires, pourrait coûter cher, explique la presse alémanique.

Mis à jour le 02.06.2013 12 Commentaires
L'armée suisse, ici lors de l'exercice Stabilo, va demander des fonds pour un nouveau système informatique.

L'armée suisse, ici lors de l'exercice Stabilo, va demander des fonds pour un nouveau système informatique.
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Selon le Contrôle fédéral des finances (CDF), des investissements de neuf milliards de francs ont été prévus pour la période 2011-2021. Sur ce montant, quatre milliards devraient couvrir les frais d'exploitation.

En outre, une quinzaine de milliards au total pourraient être alloués au projet NEO jusqu'à son terme programmé en 2025. Le rapport du CDF, qui date de juillet 2012, a été publié dimanche par la Sonntagszeitung sur son site.

Contacté par l'ats, le Département fédéral de la défense (DDPS) n'a pas confirmé ces différents montants. Il a indiqué qu'aucune communication ne sera faite avant la fin de l'année.

4,7 milliards pour la défense de l'espace aérien

NEO a pour but «de réaliser une plus-value sur toute la palette des engagements possibles de l«armée afin d«obtenir une efficacité décisive», peut-on lire sur le site Internet du DDPS. Les priorités du projet comprennent la défense de l'espace aérien, la guerre électronique et les opérations spéciales. Sur les neuf milliards prévus, environ 5,5 devraient leur être alloués, précise le rapport.

Pour la seule défense de l'espace aérien, les investissements sont estimés à hauteur de 4,6 milliards de francs, contre quelque 2,7 milliards pour l'ensemble des activités au sol. Sur ce dernier montant, quelque 800 millions concernent le «réseau d'engagement Défense», qui vise à connecter tous les systèmes importants d'une infrastructure de télécommunications uniforme.

Acquisition prévue dès 2014

Le Conseil fédéral a demandé fin mai au Parlement de libérer 209 millions pour le «réseau d'engagement Défense». La requête est inclue dans le programme d«armement 2013, devisé au total à 740 millions de francs.

Il en va de la sécurité informatique de la Confédération et de la protection contre les pirates, avait dit le ministre de la défense Ueli Maurer, précisant qu'une deuxième étape était prévue dans un prochain programme. Le nouveau système, qui sera acquis entre 2014 et 2020, devrait aussi pouvoir augmenter le débit de données et réduire la dépendance par rapport aux exploitants civils. (atsNewsnet)

Créé: 02.06.2013, 14h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

12 Commentaires

Olivier Fehr

02.06.2013, 17:01 Heures
Signaler un abus 47 Recommandation 7

Va coûter 9 milliards? Non, je ne pense pas. L’expérience nous montre que ça va coûter beaucoup plus que ça et ne va jamais marcher comme c'était le cas dans d'autres projets informatiques de la Confédération. Répondre


Charles-André Roh

02.06.2013, 19:32 Heures
Signaler un abus 26 Recommandation 3

Je soutiens l'armée suisse dans ses choix mais cette fois le ministre UM m'inquiète très sérieusement. Ce n'est pas avec ces milliards que la Suisse arrivera à enrayer une cyberguerre. La Suisse dispose déjà de biens de moyens nécessaires pour réussir. Il lui manque uniquement des hommes et des dirigeants capables de comprendre la situation et surtout se remettre en question en permanence. Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne