ACCUEIL 23.7.2014 Mis à jour à 07h33

Diskussion

Les réseaux de soins attendent le coup de grâce

Le projet d’instaurer une médecine en réseau dans l’assurance maladie a toutes les chances de capoter ce dimanche. Une réforme trop complexe pour convaincre, dans une campagne émotionnelle. Plus...

Par Patrick Chuard, Berne.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

21 Commentaires

bazar planteclout

16.06.2012, 16:42 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Allez voir aux usa après vous serez content de notre système. Répondre


Guevara Ernesto

16.06.2012, 17:07 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Et bien la loi proposée ce weekend c'est le premier pas vers l'américanisation de la santé publique suisse, à terme nous aurons des "dispensaires" pour tout un chacun et des cliniques 5 étoiles pour les nantis. Un service de santé de qualité pour TOUS est un droit non négociable!...


Guevara Ernesto

16.06.2012, 16:01 Heures
Signaler un abus

C'est exactement ça, y a rien à rajouter! Répondre


Léa, Rico Sonkui

16.06.2012, 16:16 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Les vertueux Helvètes riposteraient à une escroquerie de plus des assureurs et de leur association de malfaiteurs Santésuissse? Mais quel revirement identitaire! Il en faut des dizaines de milliards de racket pour que les Suisses réagissent. Dans tout autre pays civilisé, la révolte aurait commencé à la seule intention d'une LaMal. Mais chez nous, on a le culte de l'enrichissement des parasites. On aime se dépouiller du vital en faveur de ceux qui ont trop de superflu. Enfin... On va pas bouder notre plaisir si le lobby des Groupe Mutuel, Helsana et autres vampires de la santé qui mercantilisent le privilège de se soigner se prend une dérouillée bien claquante. Répondre


Guevara Ernesto

16.06.2012, 16:57 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Tous juste!


Jean-François Chappuis

16.06.2012, 15:07 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Perdre le libre choix de son médecin a ficelé à merveille les réseaux de soins qui n'ont plus besoin de se protéger, car ils vont capoter à coup sûr demain! Nous repartirons comme avant avec la LAMAL. En résumé: le roi est mort, vive le roi. Attention de ne pas faire fausse route avec l'assurance unique, car il ne faut pas la comparer à la SUVA, comme certains vont tenter de faire vite l'amalgame! Répondre


joe zbinden

16.06.2012, 13:24 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Au pays le plus riche de la planète "on ne sait pas" encore comme plus s'engraisser (point de vue des politiques/patrons) et comment payer moins cher ses cotisations mensuelles (point de vue du peuple), bref on joue la montre, mais les assurances quant à elles réfléchissent déjà aux nouvelles primes après les vacances ;) En 2030 plus de 1300CHF/mois/personne de prime..ça laisse songeur! Répondre


Pierre Duniton

16.06.2012, 11:13 Heures
Signaler un abus 15 Recommandation 0

La LAMal est un désastre depuis son introduction en 1995. Au lieu de rendre accessible les soins de base à tous, les politiciens ont laissé faire sans limite les assureurs et autres prestataires selon leurs propres intérêts aux dépens de ceux des citoyens payeurs, otages d'un système qui n'a jamais été sous contrôle. Il est temps de revoir en profondeur l'ensemble du système de santé helvétique. Répondre


Joseph Jay-Royon

16.06.2012, 10:44 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

les HMO sont ni plus ni moins la continuation de la poliqique des assurances maladies, des copains sur le dos des assurés. Surtout avec ceux qui travaillent soi-disant avec des enveloppes ( le surplus de l'enveloppe va oû) dans la poche des praticiens et collègues??Alors que c'est nos primes ?? J'ai vécu le renvoi d'une mami aux HUG de la part de ces gens là car l'enveloppe devenait trop petite?? Répondre


Ont connait déjà le résultat

16.06.2012, 10:35 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Sur cette votation il n'y à pas de suspens Les suisses ont dit clairement non !!! Répondre


Cantin Maurice

16.06.2012, 10:23 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Attendons le résultat. Réseaux pour 13 % de la population qui le désirent n'est pas un problème. Si on se réfère à certains autres pays, le Brèsil, US, les réseaux appartiennent aux assurances/caisses qui ont leurs propre médecins, hôpitaux, pharmacies..etc "UNE CATASTROPHE excepte pour les employés de l’État qui paye et impose un réseaux. Si oui la seule solution : CAISSE UNIQUE. Répondre


Ba Mix

16.06.2012, 12:58 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Surtout pas la caisse unique ! Vous allez voter NON aux réseaux de soins, ce weekend.....mais si la caisse unique est acceptée, les réseaux de soins seront automatiquement intégrés car c'est la seule façon de contrôler les prix....et vous n'aurez plus votre mot à dire !!!!


Lola Jetsu

16.06.2012, 13:07 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Une fois de plus, le CF essaie de faire la part belle aux assureurs même si certains s'en défendent. est-il normal de devoir payer 5% de plus alors que le Dépt. de la santé promouvait le médecin de famille pour que les assurés n'aillent plus systématiquement voir un spécialiste? Normal d'être pris en otage pour trois ans par son assureur? Finalement, le remède proposé est pire que le mal... Répondre


Guevara Ernesto

16.06.2012, 13:58 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Le problême c'est la main-mise des assurances sur la santé publique, le premier médicament est de briser ce pouvoir occulte par l'introduction de la caisse unique! Répondre


Lola Jetsu

17.06.2012, 09:56 Heures
Signaler un abus

@BadMix, ce n'est pas que l'on ne veuille pas des réseaux de soins, mais c'est la manière dont c'est ficelé. 1x de plus, l'assuré est pris en otage. La pluvalue qui passera de 10 à 15% soit de 700 à 1000.- si on reste chez son médecin et si votre assureur ne signe pas avec le réseau dont vous êtes patient vous serez bon pour en chercher un autre car vous devrez rester 3 ans dans votre caisse.


Guevara Ernesto

16.06.2012, 16:54 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

N'importe quoi, le but de la caisse unique n'est quand même pas de re-sous-traiter la santé publique à des ... caisses d'assurance privée!!??? Ensuite l'assurance publique sera très certainement remise entre les mains des cantons qui eux sont plus proches des réalités du citoyen. Ensuite c'est plutot positif que l'état cherche a économiser les deniers publiques qui sont notre entre nous soit dit!


Ba Mix

16.06.2012, 16:27 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

La SUVA fonctionne bien parce qu'ils ont moins de cas complexes à traiter.....mais je ne fais pas confiance à l'Etat pour gérer une caisse unique. Tout d'abord, l'Etat cherche à économiser les deniers publics, donc elle va sous-traiter (comme pour Billag !) et ensuite, elle pourra nous imposer n'importe quelle baisse de prestations....nous ne pourrons plus revenir en arrière !


Guevara Ernesto

16.06.2012, 15:29 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

La SUVA est dans le giron de l'état et fonctionne très bien! La loi proposée est tous profit pour les assurances et leur actionnariat, pour les patients cela n'apportera qu'un système à 2 vitesses, soit la First Class pour les nantis et le service minimum low cost pour les autres. A croire que cette loi a été formatée par les associations d'assureur... ou leurs porte-paroles à Berne, allez savoir?


Ba Mix

16.06.2012, 14:17 Heures
Signaler un abus

Erratum : veuillez lire :"....d'instaurer un système de contrôle comme les réseaux de soins que personne ne veut actuellement"


Ba Mix

16.06.2012, 14:12 Heures
Signaler un abus

Ridicule ! Si la caisse unique est acceptée, l'Etat (actionnaire majoritaire) voudra évidement rationnaliser....et donc budgetiser les cas de maladie à l'avance. La meilleure façon est d'instaurer un système que le réseau de soins que personne ne veut actuellement


Ella Davis

16.06.2012, 13:06 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Plus le droit à un médecin de confiance, qui fera passer avant tout ma santé pour un «pseudo médecin » à la solde des assureurs dont le seul but sont les primes et qui feront tout pour ne payer que les traitements minimum... Je dis NON !!! A ceux qui ont encore l’illusion que tel ne sera pas le cas et qui renoncent déjà au choix du médecin contre un gros rabais… PLUS de RABAIS!!!! Alors Votez!!! Répondre



Zurück zur Story

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne



Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum