Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:00

Valais Pas de sensibilisation au «Schwyzerdütsch» à l'école

Le Grand Conseil valaisan a refusé jeudi une sensibilisation aux dialectes alémaniques sous forme de cours à option dans les écoles du secondaire II.

Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon les auteurs démocrates-chrétiens du postulat, les jeunes romands sont frustrés d'apprendre le «Hochdeutsch» à l'école pendant des années pour se retrouver face à du «Schwyzerdütsch» une fois franchie la Sarine. Pour y remédier, ils ont donc proposé des cours facultatifs de suisse allemand après l'école obligatoire.

«Une mission de plus pour l'école qui a déjà bien assez à faire!», ont rétorqué plusieurs députés, pour qui le choix du dialecte à apprendre pose également problème. A leur yeux, l'apprentissage de l'allemand et une immersion via des stages linguistiques doivent être privilégiés. Finalement, le parlement a classé l'intervention par 70 voix contre 33 et 7 abstentions.

Gestes qui sauvent

Le Grand Conseil valaisan a en revanche accepté sans opposition un postulat demandant l'introduction de modules de formation aux premiers secours dans les écoles. Portée par le PLR, la proposition recommande trois leçons de 30 minutes par année dès l'école primaire.

Selon les auteurs du postulat, dix écoles en Suisse, dont le cycle d'orientation d'Euseigne (VS), ont déjà accueilli un projet d'enseignement pilote initié par la Fondation suisse de cardiologie. Les élèves ont acquis les bases de la réanimation. (ats/nxp)

(Créé: 13.12.2012, 17h18)

Sondage

Donnez-vous volontiers à des organismes caritatifs?






Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.