Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 20:44

Solidarité Service civil: pas de tour de vis supplémentaire

La Confédération ne va pas serrer davantage la vis face aux civilistes et ne prendra pas des mesures pour limiter les effets de la suppression de l'examen de conscience.

Les admissions au service civil ont chuté.

Les admissions au service civil ont chuté. Image: ARCHIVES/Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les admissions au service civil ayant chuté, le Conseil fédéral a renoncé mercredi à prendre des mesures pour limiter les effets de la suppression de l'examen de conscience. Il refera le point en 2014.

La polémique sur le service civil est née après l'introduction, en avril 2009, de la preuve par l'acte (accepter de faire un service civil 1,5 plus long que le service militaire suffit comme justification). L'abandon des examens de conscience a alors provoqué une explosion des demandes, à plus de 8500 en un an.

Et de nombreux parlementaires de droite ont craint une hémorragie des effectifs militaires. Or, depuis 2011, la tendance s'est inversée grâce aux premières mesures décidées par le gouvernement.

Les admissions au service civil ont passé de 8533 à 4459 admissions, soit une diminution de 48%. Ces départs de l'armée, compensés aux deux tiers par un recul du nombre des personnes réformées, ne mettent pas en danger la stabilité des effectifs militaires, souligne le Conseil fédéral dans son rapport.

Il a d'ailleurs déjà réussi à convaincre la commission de la politique de sécurité du Conseil national, qui avait multiplié les interventions en faveur d'un nouveau tour de vis. Par 14 voix contre 10, cette dernière a décidé en avril de jeter l'éponge.

Mesures prises

Parmi les mesures déjà prises par le gouvernement figure la réintroduction d'un entretien pour les recrues qui veulent passer au service civil. Le choix d'affectation a aussi été restreint. Les formalités administratives pour l'admission sont en outre plus compliquées.

Le formulaire d'inscription n'est plus disponible sur Internet, il faut en faire la demande. Après le renvoi du document, il faut patienter quatre semaines. Une fois passé ce délai de «réflexion», il faut confirmer le souhait d'effectuer le service.

(ats/nxp)

(Créé: 27.06.2012, 13h18)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.