Dimanche 2 octobre 2016 | Dernière mise à jour 23:35

Médias Il n'y aura pas de pub sur les sites web de la SSR

Le service public ne pourra pas – pour l'instant – vendre de la publicité sur ses plateformes internet. Ainsi en a décidé la conseillère fédérale Doris Leuthard. Mais la SSR doit pouvoir développer ses contenus éditoriaux.

Doris Leuthard a présenté cet après-midi la position du Conseil fédéral sur la publicité pour les sites internet de la SSR.

Doris Leuthard a présenté cet après-midi la position du Conseil fédéral sur la publicité pour les sites internet de la SSR. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La SSR n'aura pas le droit de faire de la publicité sur internet, a décidé le Conseil fédéral vendredi. Le gouvernement souhaite en revanche lui concéder davantage de possibilités journalistiques. Il veut aussi créer une commission des médias.

Malgré des rapprochements, la SSR et les éditeurs n'ont pas réussi à s'entendre sur l'offre en ligne. Le Conseil fédéral juge possible qu'à moyen terme la SSR puisse aussi exercer une activité commerciale sur Internet.

Mais cette ouverture est pour l'instant prématurée: les recettes publicitaires de la SSR ont connu une évolution positive ces deux dernières années. Maintenir le statu quo facilitera en revanche le développement en ligne des éditeurs et sera économiquement supportable pour la SSR.

Le gouvernement n'en reconnaît pas moins les besoins de la radio- télévision de service public. Depuis l'octroi de la dernière concession en 2007, le public s'est encore davantage détourné des médias classiques pour leur préférer les offres en ligne. Il est donc urgent d'assouplir les règles du jeu pour éviter que la SSR ne soit reléguée au second plan par la concurrence transfrontalière.

Commission des médias

La SSR devrait ainsi pouvoir publier sur son site également des contenus non liés aux émissions. Les services de Doris Leuthard soumettront au Conseil fédéral des propositions concrètes en ce sens. Le gouvernement a en outre chargé le Département de la communication d'élaborer un projet en vue de la création d'une commission extraparlementaire des médias.

Celle-ci aurait notamment pour mission d'observer l'évolution et l'importance de la place médiatique suisse et du service public, et d'évaluer les besoins du public dans un contexte de mutation des médias. Elle se composerait essentiellement de représentants de la branche et de spécialistes. (ats/nxp)

(Créé: 14.09.2012, 12h38)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.