ACCUEIL 31.10.2014 Mis à jour à 00h08

La Suisse durcit encore ses sanctions contre la Syrie

Guerre civile

La Suisse a une nouvelle fois durci mardi ses sanctions contre la Syrie, en rajoutant des noms sur la liste des personnes dont les avoirs sont gelés, selon le ministère des Affaires étrangères.

Mis à jour le 14.08.2012 11 Commentaires
La Suisse se rallie «à des sanctions identiques à celles de l'Union européenne».

La Suisse se rallie «à des sanctions identiques à celles de l'Union européenne».
Image: ARCHIVES/AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Les sanctions ont été durcies après la détérioration de la situation pour la population civile. Selon les dernières décisions du ministère suisse, les noms de 25 nouveaux responsables militaires et de police ont été rajoutés sur la liste des avoirs gelés.

Il s'agit principalement de généraux de brigades et d'officiers de police responsables de la torture d'opposants.

Par ailleurs, la Suisse a ajouté sur la liste des entreprises dont les avoirs sont gelés deux entreprises de technologies et de coton, ainsi que la la compagnie nationale d'aviation syrienne.

Par cette décision, la Suisse se rallie ainsi «à des sanctions identiques à celles de l'Union européenne», selon une porte-parole du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) interrogée.

Sanctions le 8 juin

La Suisse a aussi interdit de livrer des biens d'équipement militaires, des services ou des moyens financiers ou technologiques à des buts de répression ou de surveillance.

Il est également interdit d'établir des relations bancaires avec la Syrie d'une quelconque manière, ainsi que d'honorer certaines créances.

Le 8 juin dernier, la Suisse avait déjà renforcé ses sanctions contre la Syrie, et visé particulièrement les secteurs des finances, du pétrole et des métaux précieux.

A la suite des violentes confrontations et de la répression implacable et sanglante du régime syrien contre sa population civile, la Suisse avait déjà pris des sanctions à l'encontre de Damas le 18 mai 2011, qui ont régulièrement été élargies.

Femme d'un frère

Depuis le 4 juin, la liste des personnes visées par les sanctions de la Suisse comprend le nom de Manal al-Assad, femme du frère cadet du président, qui dirige la garde républicaine.

Le gouverneur de la Banque centrale de Syrie, Adib Mayaleh, ainsi que quatre hommes d'affaires et deux sociétés, l'une active dans le pétrole et l'autre dans le tabac, figurent aussi sur la liste. (afp/Newsnet)

Créé: 14.08.2012, 19h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

11 Commentaires

Daniel Praz

15.08.2012, 00:12 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 0

Par cette décision, la Suisse se rallie ainsi «à des sanctions identiques à celles de l'Union européenne», selon une porte-parole du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) interrogée. Circulez y'a rien à voir encore une fois la Suisse se couche pour des intérêts qui se situent plutôt entre Jérusalem et Wall Street. Quand "tout le monde" croyait à une rév. populaire je veux bien mais là c'est trop! Répondre


Klaus Von Stauffen

15.08.2012, 11:37 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

pourquoi on se mêle de ca..on a pas des problèmes interne..plus urgent.. Répondre



Sondage

Si vous pouviez devenir propriétaire de votre logement,vous choisiriez...






Sondage

Est-on assez sévère avec les bénéficiaires de l'aide sociale?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce
  • Les reportages vidéo du Matin

    Les reportages vidéo du "Matin"

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne