Vendredi 26 août 2016 | Dernière mise à jour 08:40

Téléchargement illégal «La Suisse est un paradis pour les pirates informatiques»

Pour Markus Naef, président d’AudioVision Suisse, la lutte contre le piratage pourrait passer par les fournisseurs d'accès internet.

Selon Markus Naef,la question de la traque au téléchargement illégal a trop longtemps été mise de côté.

Selon Markus Naef,la question de la traque au téléchargement illégal a trop longtemps été mise de côté. Image: AFP

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Markus Naef, président d’AudioVision Suisse, estime que la Suisse est «un paradis pour les pirates» informatiques. Selon lui, «la question de la traque au téléchargement illégal a trop longtemps été mise de côté et ce laisser-faire politique est inacceptable». «Heureusement, la situation est en train de changer», observe le président du lobby de l’industrie du film en Suisse dans une interview au Matin Dimanche.

D’une part, les Américains veulent que la Suisse durcisse sa législation. D’autre part, certains artistes suisses commencent à en souffrir financièrement. Quand on parle piratage, on pense souvent que les stars de Hollywood gagnent assez d’argent mais on oublie «que le manque à gagner touche aussi les artistes locaux ou moins célèbres», ajoute-t-il.

Une des solutions à l’avenir serait que la lutte contre le piratage passe par les fournisseurs d’accès internet. Ils sont «les mieux placés pour garder un oeil sur le trafic des données. S’ils voient qu’un internaute télécharge des quantités très importantes de données, ils peuvent tout d’abord envoyer une lettre d’avertissement, ensuite limiter le débit internet et dans un stade ultime couper l’accès», note Markus Naef.

Fermeture de MegaUpload

Si télécharger beaucoup de données ne signifie pas pour autant être dans l’illégalité, les «opérateurs ont tous les instruments techniques nécessaires pour vérifier ce qui est téléchargé. En cas d’infraction claire ou sur demande de la justice, ils peuvent déjà mettre en place ce type de filtres dans certains cas, comme en matière de pédophilie», précise le président d’AudioVision Suisse.

Selon Markus Naef, la fermeture de MegaUpload a «été une excellente nouvelle. En Suisse, cela a relancé la vente et la location de DVD/Blu-ray. Le phénomène est difficile à chiffrer mais certains magasins parlent d’une hausse de 10% de leur chiffre d’affaires».

Les membres d’Audiovision Suisse sont les associations de la branche de production et de distribution musicales, de cinéma, de distributeurs de films, de vidéos et de DVD et des logiciels de divertissement. Markus Naef, nouveau président de l’association, est également directeur pour la Suisse de la 20th Century Fox. (ats/nxp)

(Créé: 08.07.2012, 09h33)

Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.