Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:01

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

7 Commentaires

quel comédien ce Burkhalter, à propos combien nous coûtera ce stand ?


Les routes sont terminées, ils peuvent rentrer!


Quelle Italie ? Celle du Nord uniquement ?


De nos jours, un migrant bénéficie de toute une panoplie d'aide à l'intégration. S'il est victime d'acte de racisme, la législation le protège efficacement (parfois trop et ils savent en profiter). Nous italiens, nous n'avions pas toutes ces choses. Je dirais même que nous avions que des devoirs alors que les immigrés de maintenant ont beaucoup de droits. C'est injuste envers mes parents...


Oui, peut-être, mais au moins on a de la reconnaissance pour vos parents et pour ce qu'ils ont fait. Pour les nouveaux migrants, " Jié veu tiou, tiou dé souite, car aille oû", c'est plus trop le cas.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Que les Helvètes apprécient la gastronomie, les vins et quelques autres petites choses de la péninsule c'est indéniable mais je n'irais surtout pas jusqu'à dire que la Suisse est un pays d'Italianité. En tant qu'italien de la 2ème génération je peux vous dire que notre vie, surtout celle de mes parents, n'a pas toujours été facile et ce jusque dans les années 80. Ce n'était pas comme maintenant.


Quel talent ce Burkhalter. On peut lui dire aussi que le Tessin est le premier employeur de l'Italie, que des firmes italiennes sont installées en Suisse. Mais si vous voulez ouvrir une société Suisse en Italie, il vous manquera toujours un papier.Les Tessinois se battent seuls contre Rome à tel point que pour se faire entendre, ils en sont arrivés à bloquer l'impôt à la source des frontaliers.



Retour à l'article