ACCUEIL 25.7.2016 Mis à jour à 17h35

Discussion

La Suisse prête à accueillir une conférence sur la Syrie

Le chef de la diplomatie Didier Burkhalter a proposé à l’émissaire international de l’ONU Kofi Annan d’organiser une conférence sur la Syrie en Suisse. Le site de Genève pour une telle réunion est encore ouvert. Plus...


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Pierre Epol

21.06.2012, 11:07 Heures

Vous et moi, par l'intermédiaire de nos impôts ! Et en plus nous ne serons pas invités. Répondre


benyamin bensimon

21.06.2012, 09:35 Heures

Soutien à Bachar Al-Assad Répondre


Jean-François Chappuis

21.06.2012, 08:11 Heures

Je faut féliciter notre Ministre des Affaires Etrangères, de proposer les bons hospices de la Suisse afin d'organiser une Conférence au sommet avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité!Je ne faut pas se faire de grandes illusions, quant à l'issue des débats, tant les enjeux stratégiques et politiques passent avant le véritable problème de cette guerre civile qui est un vrai génocide! Répondre


Eric Black

22.06.2012, 12:01 Heures

Avant d'organiser des palabres, il faudrait déjà cesser de livrer des armes aux belligérants. Tiens, qui est le plus grand fabricant d'armes dans le monde? Un hasard? Ce n'est pas l'ingérence étrangère qui va régler ce conflit. C'est aux Syriens de résoudre leurs problèmes et pas aux donneurs de leçons, dont certains ont des gouvernants franchement despotiques.



Retour à l'article
Publicité

Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons