Vendredi 24 mars 2017 | Dernière mise à jour 16:52

Merck Serono Un comité de soutien aux employés de Merck Serono

Il est formé de partis de gauche genevois et de syndicats. Une première action aura lieu mardi matin devant l'entrée principale du site.

Les employés ont du soutien de la part d'un comité.

Les employés ont du soutien de la part d'un comité. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un comité de soutien s'est constitué pour aider les employés de Merck Serono dans leur lutte contre la fermeture du groupe pharmaceutique. Il est formé de partis de gauche genevois et de syndicats. Une première action aura lieu mardi matin devant l'entrée principale du site.

Le comité entend faire connaître son mécontentement devant la direction à la suite de l'échec des récentes négociations, a indiqué le SSP (Syndicat suisse des services publics) dans un communiqué samedi. Ce comité s'est créé en parallèle aux négociations menées par le syndicat Unia et la Chambre des relations collectives de travail (CRCT).

Merck Serono a annoncé le 24 avril la fermeture de son site genevois. Cette décision entraîne 500 licenciements et 750 transferts de postes. Un plan social est en cours de négociation. Une assemblée générale du personnel est agendée à jeudi prochain. (ATS/nxp)

Créé: 21.07.2012, 18h27


Sondage

Vous rendrez-vous à la prochaine Fête des Vignerons, en 2019, à Vevey?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.