Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 20:28

Justice Risque de fuite: Chagaev reste en prison

La détention de Bulat Chagaev est prolongée jusqu’au 31 mai.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’ex-patron de Neuchâtel Xamax restera en prison au moins jusqu’au 31 mai. Le Ministère public du canton de Neuchâtel a obtenu une prolongation de la détention de l’homme d’affaires et se réserve le droit de demander à nouveau une prolongation en fonction de l’état d’avancement de son enquête. Le Tribunal des mesures de contraintes a accepté la requête du Ministère public de prolonger la détention de M. Chagaev, a indiqué lundi à l’ats le greffe du Ministère public, confirmant une information du site Internet de la radio neuchâteloise RTN. Le Ministère public avait demandé une prolongation de trois mois, soit jusqu’à mi-juillet.

Le procureur général Pierre Aubert se déterminera sur une éventuelle demande de nouvelle prolongation, a précisé le greffe. M. Chagaev est en prison depuis le 26 janvier.

Il a passé les premiers jours de sa détention jusqu’à début février à Genève. Il est détenu à La Chaux-de-Fonds depuis que la justice neuchâteloise a repris le dossier. Le risque de fuite est la principale raison incitant le Ministère public à demander la détention de l’homme d’affaires. Celui-ci est notamment prévenu de faux dans les titres et de gestion fautive. (ATSLe Matin)

(Créé: 23.04.2012, 12h05)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.