ACCUEIL 24.7.2014 Mis à jour à 04h05

Les opposants neuchâtelois aux éoliennes poursuivent leur fronde

Initiative populaire

Le comité d'opposition à l'installation d'éoliennes dans le canton de Neuchâtel s'insurge contre la volonté du Conseil d'Etat de présenter un projet de loi faisant office de contre-projet indirect.

Mis à jour le 29.06.2012 1 Commentaire

Partager & Commenter

Le comité de l'initiative «Avenir des crêtes: au peuple de décider!» est bien décidé à maintenir son texte.

Il s'insurge contre la volonté du Conseil d'Etat neuchâtelois de présenter un projet de loi faisant office de contre-projet indirect, qu'il taxe de tour de passe-passe.

Manque de concertation dénoncée

Le comité considère que la volonté du gouvernement d'intégrer une soixantaine de machines de 150 mètres de hauteur ou plus sur les crêtes du canton, dont une bonne partie dans les zones du décret de protection des crêtes de 1966, revient à faire voler en éclats le sens même de cette protection, a-t-il indiqué vendredi dans un communiqué de presse.

Les initiants critiquent également le manque de concertation intercantonale. A leur avis, la protestation récente du conseiller d'Etat Claude Nicati contre le projet vaudois de Provence, à proximité du Creux du Van, a quelque chose «à la fois d'aberrant et d'arrogant».

«Comment empêcher Vaud de garnir cette région d'éoliennes alors qu'on s'apprête à en truffer les hauteurs neuchâteloises du Val-de- Travers», notent-ils.

But premier atteint

Un motif de satisfaction tout de même pour les opposants aux éoliennes: à leur avis, le but premier de l'initiative a été atteint, à savoir que le changement éventuel du statut des crêtes neuchâteloises, ou au contraire son maintien, sera soumis au vote populaire.

Pour rappel, Claude Nicati a présenté jeudi le contre-projet indirect à l'initiative, jugée inopportune car si elle venait à être acceptée, elle occasionnerait plusieurs scrutins. La solution du gouvernement permettrait, selon lui, au peuple de se prononcer en un seul et unique scrutin le 25 novembre. (ats/Newsnet)

Créé: 29.06.2012, 14h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

yvette laemmler

29.06.2012, 17:11 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Eoliennes oui ou non la question se pose mais surtout ne pas les imposer là où auparavant on avait décidé de la protection du paysage Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne