Vendredi 24 mars 2017 | Dernière mise à jour 12:49

Genève Le projet de télécabines urbaines va de l'avant

Le Grand Conseil genevois a accepté une motion sur la possibilité d'installer un téléphérique en ville.

La ville de Grenoble, en France, dispose d'un télécabine urbain depuis 1934.

La ville de Grenoble, en France, dispose d'un télécabine urbain depuis 1934. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'idée d'une télécabine urbaine fait son chemin à Genève. Le Grand Conseil a accepté vendredi une motion des Verts qui demande au Conseil d'Etat d'étudier la faisabilité d'un réseau de transport par câble.

Le Département des transports (DETA) examine déjà différents projets de télécabines depuis février 2014, a précisé son chef Luc Barthassat qui se réjouit du soutien apporté par cette motion. Il espère revenir «très vite» avec les résultats de ces études devant le Grand Conseil. La motion qui encourage l'exécutif dans ses démarches a été acceptée par 65 voix contre 4.

Le tracé retenu relie le quartier des Cherpines de Plan-les-Ouates à l'aéroport en passant par Loëx et éventuellemet par Le Lignon. La ligne pourrait avoir une capacité de 4500 à 5000 personnes transportées par heure et par sens pour des coûts de construction inférieures à ceux d'un tram. Les coûts d'exploitation sont aussi moindres. Au début, l'idée d'un transport par câble à Genève avait fait sourire, a rappelé le Vert François Lefort, premier signataire de cette motion. Mais depuis, il y a un véritable engouement de la population pour ces projets qui se développent en Suisse et à l'étranger, a relevé le député.

De bonnes connexions

Pour les socialistes, ce moyen de transport qui peut atteindre une vitesse commerciale de 20 km/h est avantageux, car il nécessite peu d'infrastructures. Il faut toutefois prévoir des connexions optimales avec les autres lignes de transports publics, selon le socialiste Thomas Wenger.

A droite, l'enthousiasme était aussi de mise. L'UDC envisage un partenariat public-privé pour ce moyen de mobilité douce auquel «il faut donner une chance». Pour le PDC, il est aussi temps d'«aller de l'avant». Le PLR et le MCG ont également apporté leur soutien à cette motion.

Des projets en Suisse

Les téléphériques urbains ont la cote surtout dans les très grandes villes, comme Medellin, Caracas, Rio, Londres ou encore New York. En Suisse, plusieurs projets sont sur les rails, notamment à Sion, Fribourg et Morges. (ats/nxp)

Créé: 17.03.2017, 16h06


Sondage

Vous rendrez-vous à la prochaine Fête des Vignerons, en 2019, à Vevey?




Publicité

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.