Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 01:33

Transports publics TransRUN: large feu vert du Grand Conseil neuchâtelois

Les membres du parlement neuchâtelois un voté un Oui franc et massif à la pièce maîtresse du futur RER. Le peuple tranchera le 23 septembre.

Le Parlement neuchâtelois.

Le Parlement neuchâtelois. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pièce maîtresse du futur RER neuchâtelois, le TransRun a été massivement accepté mardi par le Grand Conseil en 2e lecture.

Les députés n'ont apporté que des modifications formelles permettant de diminuer le risque d'anticonstitutionnalité. Le peuple tranchera le 23 septembre.

Député libéral-radical et avocat, Philippe Bauer avait des raisons d'être satisfait. C'est lui qui au cours de la première lecture, il y a un mois, avait tiré la sonnette d'alarme. A son avis, le projet ne respectait pas l'unité de la matière.

Le projet comporte deux volets: le projet de TransRUN proprement dit et l'obligation d'un équilibre budgétaire dès le début du remboursement du prêt en faveur de RER. La crainte était que les citoyens ne puissent pas se déterminer en toute liberté, certains pouvant vouloir approuver un volet sans l'autre.

Neuchâtel a déjà eu un problème de ce côté avec une précédente votation en 2011. Le Tribunal fédéral avait accepté le recours de citoyens qui avaient dénoncé le lien établi par les autorités cantonales entre la loi sur la réforme des entreprises et la loi sur l'accueil des enfants. La votation, prévue le 3 avril, avait été annulée, le projet modifié et une nouvelle votation agendée.

Lien renforcé

Pour éviter un nouveau camouflet, le Conseil d'Etat a demandé un avis de droit. Professeur de droit constitutionnel à l'Université de Neuchâtel, Pascal Mahon a émis «un doute, sérieux, quant au respect de l'unité de la matière».

Le gouvernement a donc amendé son projet en conséquence. Il a renforcé le lien entre projet RER et équilibre budgétaire. Il propose une simultanéité entre la durée du remboursement de l'emprunt en faveur du RER et l'exigence de l'équilibre budgétaire, soit entre 2023 et 2047.

Le député Bauer aurait dû être content, il ne l'était pas. «Une fois de plus nos institutions ont été discréditées. Les autorités n'ont pas été capables de présenter un projet correctement ficelé», s'est-il exclamé. Il a cependant reconnu que sur le fond le projet n'avait pas été modifié.

Pas de marchandises

Seule l'UDC s'est prononcée majoritairement contre le projet. Le projet est «ambitieux, trop ambitieux et vient trop tôt», a dit l'un de ses représentants. De l'avis de cette formation, le canton n'a pas les moyens de cette ambition et la priorité est l'assainissement des finances cantonales. Sans oublier que la nouvelle ligne sera exclusivement réservée au transport des passagers, les marchandises étant exclues.

La gauche et une grande majorité du PLR se sont prononcées en faveur du projet. La décision a été prise relativement rapidement après une quinzaine d'interventions par 87 voix contre 16.

Temps de parcours divisé par deux

Le TransRUN prévoit la construction d'une liaison ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. La distance par le rail entre les deux villes passera de 29,5 km à 16,7 km et le temps de parcours sera réduit de moitié.

Le coût du RER est de 919 millions de francs. Avec la participation des CFF de 241 millions et l'octroi d'un éventuel soutien de 110 millions via le fonds d'agglomération, le coût passerait de 919 à 560 millions à la charge du canton et des communes.

(ats/nxp)

(Créé: 26.06.2012, 17h36)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.