Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 05:43

Canton de Fribourg Le plus vieux chien du monde vit à Vaulruz

«Floppy» fête aujourd'hui ses 21 ans. Ce sacré cabot, qui a passé toute sa vie en refuge, pourrait même faire son entrée dans le Guinness Book.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis quelques jours, les cadeaux affluent à l’Oasis des Vétérans à Vaulruz (FR), refuge spécialisé dans l’accueil des chiens du 3e âge. Aujourd’hui, «Floppy», la mascotte du refuge, fête ses 21 ans. Un âge canonique pour un toutou dont l’existence moyenne tourne autour de 12 ans. D’ailleurs, le petit noiraud – désormais grisonnant – est peut-être le doyen actuel de la «canidité». «Nous avons fait une demande de vérification au Guinness Book des records», confie Mikaël Villard, coresponsable de cette maison de retraite pour 4 pattes abandonnés.

Une forme de jeunes

Quoi qu’il en soit, «Floppy» est d’ores et déjà le plus vieux chien de Suisse vivant en refuge. Et c’est entouré par ses quatorze parrains et marraines et de nombreux autres invités qu’il soufflera cet après-midi ses vingt et une bougies. «Nous avons prévu un gâteau à la viande pour l’occasion», explique Mikaël Villard. Sûr que l’animal, qui n’a jamais trouvé de famille – hormis celle de l’Oasis des Vétérans – va apprécier d’être le centre du monde. «Il est très sociable et adore qu’on s’occupe de lui.»

Né dans un refuge italien, près de Milan, le roi du jour a vécu en box jusqu’à l’âge de 14 ans. C’est alors que Marina Tami, fondatrice de l’Oasis le recueille avec son copain d’infortune d’alors. «Contrairement à «Floppy», «Flash» a été très rapidement adopté», confie-t-elle. «Mais, d’une manière générale, les mâles sont plus difficiles à placer. Et c’est encore plus compliqué quand ils sont noirs.»

Peu importe. Depuis qu’il est arrivé à Vaulruz, dans cette joyeuse maisonnée pour vieux toutous délaissés, le petit croisé a commencé à vivre. «Au début, il courait et sautait partout, tant il était content.» Aujourd’hui, il est plus calme, quasi sourd mais il a toujours une santé de fer. Pas d’arthrose, une vue parfaite et un appétit de loup.

Fini le temps où il se postait devant une fenêtre pour alerter de ses aboiements la maison du moindre mouvement. «En revanche, il adore redécouvrir le jardin tous les jours, comme si tout était nouveau, dormir au soleil ou sur un canapé près du radiateur», remarque Mikaël. Et, en chien bien de son temps, le don Juan du refuge – non castré, c’est un séducteur digne d’Agecanonix, le papy de l’indestructible village gaulois d’Astérix – a découvert l’ordinateur à l’âge de 19 ans. Depuis, il adore squatter le siège face à l’écran et regarder avec grande attention des vidéos, de préférence avec des chiens ou des chats.

Bref, un chien heureux ce «Floppy». Alors que lui souhaiter de plus pour son anniversaire, hormis des petits bouts de fromage qu’il adore? De trouver enfin des bipèdes rien que pour lui? «Non, rétorque Mikaël Villard. Aujourd’hui, il n’est plus à adopter. Il s’est trop habitué à la vie qu’il a ici. Ça serait comme si on l’abandonnait.» Donc rendez-vous dans un an à l’Oasis des Vétérans pour un nouveau record. (Le Matin)

(Créé: 10.10.2014, 13h05)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.