Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 18:29

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

OK avec vous Lenoir. Comme le dit PYM, COMMENT expliquer que les coûts de la santé augmentent de 2% par an et les primes de 10%?? POURQUOI l'OFSP accepte-t-il ces augmentations de primes injustifiées?Nous DEVONS insister/agir pour que notre gouvernement soumette les cptes des caisses à 1 contrôle/audit régulier et minutieux, fait par une fiduciaire neutre et SANCTIONNE sévèrement leurs magouilles


Tiens ! Le truc qu'il vont trouver est: Comme le peuple a été " contre, "augmentons les primes!!!A quand la caisse unique comme la carte Vitale à 150.-fr par famille( France)Pas possible?


Déjà que certaine assurance (style chartis suisse assurance) privée ne paye pas pour les diabétiques lors des hospitalisations, alors les assurances réseau c'est aussi galère imposition de leur médecin etc et pour certaine opération ils n’ont pas le spécialiste dans leur liste donc galère !!! Et je voie pas ou se trouve l’économie pour nous sauf pour les assurances vue que nos primes augmentent


Après, il y en a qui se plaignent que les assurances sont cher, avoir, c’est une minorité. Le Suisse est riche et aime payer pour être rassuré, donc n’a pas besoin de solution pour réduire les coûts. On va arriver comme aux USA, ne plus rendre obligatoire l’assurance et celui qui ne paie pas ou ne peux pas payer, n’est pas soigné. Je n’ai pas envie de payer pour les autres et je ne suis pas le seul.


Ce que c'est ridicule comme réflexion(...) t'as une boule de cristal qui te dis que rien ne t'arrivera... je paie une RC véhicule et privée depuis 36 ans sans avoir eu à les utiliser. Cela signifie que je suis blindé pour le reste de mon existence? relis tes comms avant de les poster

Signaler un abus

Payer pour les autres ? C'est le principe même de l'assurance. Moi cela ne me dérange pas de côtiser pour les autres. Un jour ce sera peut être les autres qui paieront pour moi.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

C'est incroyable, cette mentalité extremiste. Si on n'est pas pour le managed care, on est donc un rentier extremiste de droite?Faut pourtant pas creuser loin pour voir l'abherration de cette loi. Sanctionner ceux qui veulent leur medecin de famille, c'est tout de même dingue, non? Et si on veut faire de la medecine chinoise, faut raquer un max? Non merci x 1000

Signaler un abus

@ Roger Favre : Mais l'UDC travail déjà sur un projet de loi qui rendrait les assurances maladie facultatives...Vous ne voulez pas payer pour les autres parce que vous êtes en bonne santé pour le moment, et si ça change ? Vous serez bien content que les autres citoyens aient cotisés pour vous, non ? Regardez plus loin que le bout de votre nez, ça aide à changer de perspectives...

5 Recommandation 0 Signaler un abus

Et donc vous trouvez normal que seuls ceux qui peuvent payer soient soignés. Désolant. Quant au système américain que vous prenez en exemple, je vous conseille de voir le film Sicko de Michael Moore, vous y comprendrez bien des choses.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Triste mentalité!

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Les suisses savent réfléchir et choisir ce qui est bon pour eux.


Le refus du Managed Care ne veut pas dire le refus des réseaux. La loi ne les interdit pas. Qu'ils continuent et à bien se porter. Le changement se fera petit à petit.


et il se fera partiellement, le changement. Pas tout le monde y gagnerait dans les réseaux de soin.

Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité