ACCUEIL 30.9.2014 Mis à jour à 17h44

«Ces tarifs ne sont pas acceptables»

La Poste

Pour l’économiste de la FRC Nadia Thiongane, les nouveaux prix prévus pour avril sont discriminatoires. En cause, la différence énorme entre les tarifs au guichet et ceux via Internet.

Par Benjamin Pillard. Mis à jour le 19.01.2012 10 Commentaires
L’économiste Nadia Thiongane estime que les personnes âgées seront les premières victimes de cette grille tarifaire.

L’économiste Nadia Thiongane estime que les personnes âgées seront les premières victimes de cette grille tarifaire.
Image: Jean-Luc Barmaverain

La question du jour

Est-ce normal de payer plus cher au guichet?

Mots-clés

La nouvelle a bien failli passer inaperçue. Enfouie au milieu d’un communiqué de La Poste Suisse au sujet de sa nouvelle politique tarifaire, publié juste avant les Fêtes. Ainsi, pour les prestations «administratives» (de type changement d’adresse, réexpédition temporaire, garde de courrier à l’office), les clients auront le choix entre un «tarif au guichet» et un «tarif sur Internet.» Le communiqué précise que ce dernier sera «réduit». Et ce, dès le 1er avril de cette année.

De 40% à 150% plus cher

Concrètement, d’après nos calculs, les opérations concernées seront de 40% à 150% plus chères si effectuées à l’office de poste plutôt que sur le Web. Exemple: pour un ordre de garder le courrier pendant les vacances, la taxe passera à 20?francs si elle est faite au guichet, alors qu’elle sera de seulement 8?francs en ligne. La réexpédition jusqu’à deux semaines: 22?francs à l’office, contre 10?francs sur Internet.

«Nous regrettons cette pratique qui est celle des banques privées: décourager les opérations au guichet par des hausses de prix et facturer les prestations effectuées par le client via Internet», estime Nadia Thiongane, responsable des questions économiques à la Fédération romande des consommateurs (FRC). «La Poste a une mission de service public, et on ne peut pas accepter une telle discrimination des prix. Surtout que les prestations au guichet sont beaucoup utilisées par les personnes âgées.»

Au Syndicat autonome des postiers (SAP), la nouvelle ne passe pas non plus. «On voudrait inciter les gens à ne plus aller au bureau de poste qu’on ne s’y prendrait pas autrement!» réagit son président, Olivier Cottagnoud. «C’est de la concurrence déloyale interne à l’entreprise!» dénonce le militant valaisan, qui se bat depuis plusieurs années contre la fermeture des offices postaux (réduits au nombre de 1800, soit deux fois moins qu’il y a douze ans).

Du côté du géant jaune, on justifie l’écart de prix guichet/Internet par la différence des coûts engendrés. «Au guichet de poste, le client peut être conseillé sur les différentes prestations et obtenir de l’aide, explique Nathalie Salamin, porte-parole. Il arrive que le personnel remplisse des formulaires électroniques avec le client et ce service coûte de l’argent. En revanche, le client bénéficie d’une réduction lorsqu’il entreprend ces démarches de manière autonome via Internet.» La logique de la nouvelle grille tarifaire est donc clairement économique. Et La Poste assume. «Ces adaptations visent à mieux couvrir les coûts des prestations déficitaires et à compenser les frais supplémentaires accumulés, indique le communiqué. La Poste met ainsi en œuvre le principe ancré dans la loi selon lequel ses prestations ne doivent pas être déficitaires.» Un discours auquel l’économiste de la FRC n’adhère pas, dénonçant des hausses «saucissonnées».

«Nous comptons sur Monsieur Prix pour analyser ces nouveaux tarifs», reprend Nadia Thiongane. Contacté par téléphone, le porte-parole de la Surveillance des prix indique que les nouveaux tarifs sont en cours d’examen. (Le Matin)

Créé: 20.01.2012, 07h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

10 Commentaires

Latcha tcha

20.01.2012, 09:54 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Moi qui croyait que le personnel au guichet était justement là pour nous aider et nous "servir", j'ai été bien naïve... C'est une honte cette augmentation de tarifs !! Pour effectuer un déménagement à la Poste, il fallait compter 15.- jusqu'à maintenant. Dès le 1er avril, ça sera 30.- via internet et 45.- au guichet !!! Et c'est pas cette augmentation de tarifs qui améliorera les services proposés Répondre


Milène Micotton

20.01.2012, 08:34 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Comme le dit si justement Mme Thiongane, ce sont les personnes âgées qui vont en pâtir également. En pratiquant de la sorte, La Poste va droit dans le mur. Cette dernière se prend de plus en plus pour une entreprise financière, qu'un service public. Il serait souhaitable qu'une autre entreprise, style "low cost" offre le genre de prestation de cette Poste, à des tarifs beaucoup plus avantageux. Répondre



Sondage

En fait-on assez pour la protection des animaux sauvages?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Les Romands doivent-ils créer des caisses publiques cantonales?