ACCUEIL 21.9.2014 Mis à jour à 23h43

Toujours moins d'exploitations agricoles

Agriculture

La Suisse a perdu 1450 exploitations en 2011. Parmi les 57'600 fermes restantes, les exploitations «bio» ont progressé d'une centaine l'an dernier, atteignant 5760.

Mis à jour le 06.08.2012 20 Commentaires
Dans toute la Suisse, la surface agricole se compose de 612'400 hectares de prairies naturelles et pâturages et de 269'500 hectares de terres ouvertes.

Dans toute la Suisse, la surface agricole se compose de 612'400 hectares de prairies naturelles et pâturages et de 269'500 hectares de terres ouvertes.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Avec 57'600 exploitations paysannes, la Suisse a enregistré en 2011 un recul de 1450 unités, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Pourtant, la surface agricole utile est restée pratiquement stable.

Le recul du nombre de petites et moyennes fermes (-1720) a été compensé par une progression de 270 unités dans la catégories de grandes (30 hectares et plus). Au niveau cantonal, la baisse a frappé surtout Berne (-258 à 11'700 unités), le Valais (-173 à 3730), St-Gall (-143 à 4450) et Fribourg (-116 à 3100).

Les Grisons font pour leur part figure de leader en matière d'agriculture bio. Ils totalisent 22% des exploitations vertes du pays, qui cultivent près de la moitié de la surface agricole utile du canton.

Dans toute la Suisse, la surface agricole se compose de 612'400 hectares de prairies naturelles et pâturages et de 269'500 hectares de terres ouvertes, le reste étant occupé par des prairies artificielles et des cultures pérennes telles que des vignes et des vergers.

Boom des poulets

Affichant une progression de près de 6%, les cultures maraîchères de pleine terre couvrent 10'000 hectares. Depuis 2000, le potager suisse a ainsi gagné 1550 hectares.

Le cheptel bovin est resté quasiment stable avec 1,58 millions. En revanche, les volailles ont connu une progression fulgurante de près d'un demi-million à 9,5 millions en un an. Cette augmentation est surtout due à l'accroissement des poulets de chair.

(ats/Newsnet)

Créé: 06.08.2012, 11h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

20 Commentaires

yvette laemmler

06.08.2012, 11:15 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

Soutenons sans relâche nos paysans et achetons les produits Suisse de préférence même un peu plus cher Nous avons besoin de nos paysans pour bien des produits .et aussi pour préserver les paysages Répondre


Patricia Breitenstein

06.08.2012, 11:40 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

Acheter des légumes Suisse et pourquoi pas directement vers le producteur (au marché par exemple) au lieu de faire venir des légumes de l’Espagne,Italie, France, Turquie etc...) et que ces même légume de saison on peut les faire pousser dans notre territoire, gardon notre indépendance et soutenons nos agriculteurs Suisse et allé au marché c’est super agréable (Valable pour la viande) Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!