Mardi 23 mai 2017 | Dernière mise à jour 01:01

Grèves Trafic aérien perturbé entre la Suisse et l'Italie

Quatre allers-retours entre Genève et l'Italie ont été annulés en raison de grèves dont une des contrôleurs aériens.

Les contrôleurs aériens de cinq syndicats étaient appelés à la grève entre 13 heures et 17 heures.

Les contrôleurs aériens de cinq syndicats étaient appelés à la grève entre 13 heures et 17 heures. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le trafic aérien a été perturbé lundi dans les aéroports italiens, en raison de grèves dont une des contrôleurs aériens. La compagnie aérienne Alitalia a notamment annoncé avoir annulé 40% de ses vols, nationaux et internationaux.

Les contrôleurs aériens de cinq syndicats étaient appelés à la grève entre 13 heures et 17 heures. En outre, des employés du transport aérien devaient débrayer à l'appel de la confédération unitaire de base (CUB) pendant 24 heures, en dehors de deux périodes de pointe au service garanti, 7h-10h et 18h-21h.

Vols biffés

Le trafic avec la Suisse a été perturbé. A l'aéroport de Genève, quatre allers-retours entre la cité de Calvin et l'Italie ont été annulés, ainsi qu'un vol Rome-Genève prévu en soirée. Quatre liaisons entre Zurich et la péninsule ont également été biffées, tout comme deux rotations entre Bâle et l'Italie.

C'est au cours de cette journée chaotique dans les aéroports que le gouvernement italien, la direction et les syndicats d'Alitalia devaient se réunir. En grande difficulté en raison de la concurrence des compagnies à bas coûts, Alitalia prévoit de supprimer 20% de ses effectifs et de réduire les salaires de près d'un tiers, un plan jugé inacceptable par les syndicats qui ont appelé à une grève le 5 avril.

Jeudi, ce sont les chauffeurs de taxi d'Italie qui se mettront à nouveau en grève pour protester contre la concurrence jugée déloyale des voitures avec chauffeur (VTC). En février, ils avaient déjà observé une grève de six jours. (ats/nxp)

Créé: 20.03.2017, 15h18


Sondage

L'Italie a-t-elle raison de s'attaquer au tourisme de masse en limitant l'accès à certains sites?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.