Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 04:10

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

19 Commentaires

Il semblerait que les équipes soignantes aient fait du très beau et bon travail. On ne peut que les féliciter. Même si comme dit l'un des témoignages, cela est leur quotidien.


Oui, un grand merci, même si je ne connais absolument aucun de ces enfants, ni leurs parents, merci à tous les sauveteurs, médecins, infirmières, pompiers, et tous ceux qui ont tenté de sauver le plus possible d'enfants et d'adultes dans cet horrible accident. Nous pouvons être fiers d'avoir des équipes de secours aussi performantes. Courage pour la suite car les images restent gravées.


nous avons connu les SIPI il y a huit ans après l'opération d'une tumeur au cerveau chez notre fils âgé de trois ans à ce moment-là... un immense sentiment de reconnaissance et une impression de chaleur nous habite toujours en repensant à ces quelques jours passés dans ce service grâce à l'accueil et aux soins attentionnés tant envers notre fils que pour nous ! MERCI POUR VOTRE MAGNIFIQUE TRAVAIL


Bravo ,chapeau magnifique .Un métier pas reconnu à sa juste valeur !


Merci à tous, simplement merci.


ON PEU TOUSSSSSSSSSS VOUS DIRE UN GRAND MERCI ET BRAVO POUR CE GIGANTESQUE DEVOUEMENT MERCIIIIII


C'est très émouvant. Bravo à tout le personnel soignant.Par contre c'est quoi comme langue "le congolais"? connais pas! c'est un peu comme si on disait que nous on parle le suisse....Je vais sûrement me faire lyncher pour mon comm que certains prendront comme un manque de respect mais il est difficile de rentrer dans un article quand on trouve des erreurs ¨dès le début...


Lorsque le sage montre la lune, le simple d'esprit regarde le doigt ...

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Deux seuls mots : BRAVO, et MERCI.


un seul mot à vous tous : CHAPEAU !


Un grand coup de chapeau A TOUS LES INTERVENANTS...Policiers, Pompiers, Secouristes, Bénévoles, Service des Hôpitaux etc... Car il ne faut pas oublier qu'il va leur rester à vie des immages terribles.


Mon coeur est triste je vous souhaite beaucoup de courage je pensse aussi à ma soeur qui à l'age de ces 22 ans à donner son dernier souffle dans mes bras avec un enfant de 2 ans mais elle partie avec avec le sourire .je vous comprend et vous et vous aimes pource vous faites c'est comme ca courage c'est la vie ¨! bisous tous


Cher Mr Seydoux. nous aurons une pensée tout particulière pour votre soeur! Elle ne vous a pas quitté car quoique l'on puisse en dire l'âme ne meurt pas et je le sais. Au bout du compte seul l'amour compte!

6 Recommandation 0 Signaler un abus

Rien à ajouter, si ce n'est un grand coup de chapeau à ces pros des soins intensifs, qq soit l'hôpital ou ils oeuvrent. Merci.


Il est où, le secret médical?


@ Cat Design vous avez une fâcheuse tendance à voir du mal partout. Si vous étiez concerné en tant que blessés vous seriez reconnaissant et le premier à remercier. Vous pouvez donc vous abstenir de votre remarque au combien inutile.

Signaler un abus

Il n'y a pas rupture du secret médical car aucun nom n'a été dévoilé aucune autres informations précises non plus. Ses personnes ont un mérite sans nom pour avoir vécu se qu'elles ont vécu, la moindre des chose est de les écouter parler de cette terrible expérience qu'elles ont vécu, de la complexité aussi, de leur permettre de faire leur deuil! Merci à toutes et à tous pour votre travail admirabl

4 Recommandation 0 Signaler un abus

DTC

9 Recommandation 0 Signaler un abus

Rien à voir avec le secret médical.

7 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité