Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 11:57

Réseaux sociaux Twitter: propos islamophobes définitivement sanctionnés

La plus haute instance de recours confirme la condamnation pour discrimination raciale prononcée par la justice zurichoise contre un ex-politicien UDC.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En juin 2012, un ex-politicien zurichois UDC avait tweeté qu'il faudrait peut-être une nouvelle Nuit de Cristal, «cette fois contre les mosquées».

Il faisait allusion à l'incendie de 200 synagogues, à la destruction de commerces juifs et à l'assassinat de centaines de juifs en une nuit. Une action meurtrière orchestrée par le régime nazi dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938.

Par ce tweet, ce politicien local avait réagi à l'acquittement d'un musulman qui avait précédemment sévi sur les réseaux sociaux pour exprimer sa tolérance face aux actes de violence commis contre des épouses refusant l'acte sexuel.

Dans un arrêt diffusé lundi, le TF indique qu'il n'y a pas place pour des propos selon lesquels il faudrait peut-être «une nouvelle Nuit de Cristal.» De telles déclarations «rabaissent des personnes et des groupes de personnes en raison de leur ethnie ou de leur religion», elles «portent atteinte à la dignité humaine» et «justifient des crimes commis contre l'humanité.»

«Discours haineux»

Pareils propos entrent dans la catégorie des «discours haineux» et ne sont pas protégés par la liberté d'expression, relève le TF. Devant l'afflux des réactions négatives, le politicien zurichois avait effacé son tweet après quelques minutes, mais trop tard car les captures d'écran avaient suscité un tollé dès leur publication.

Quelques jours après la révélation de l'affaire par le journal gratuit 20 Minuten, le politicien s'était excusé. Il avait été forcé de quitter l'UDC et la commission scolaire dont il était membre. (ats/nxp)

(Créé: 16.11.2015, 12h00)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.