Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 22:04

Discours Contre Ueli Maurer, Alain Berset prône l'ouverture

Dans son discours du 1er août, le conseiller fédéral socialiste a voulu montrer hier soir dans le canton de Fribourg que le repli sur soi est un réflexe du passé.

«Tous nos voisins vivent en paix. Il semble que les grandes batailles appartiennent au passé, tout comme les conflits religieux», a déclaré Alain Berset.

«Tous nos voisins vivent en paix. Il semble que les grandes batailles appartiennent au passé, tout comme les conflits religieux», a déclaré Alain Berset. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après une première étape mardi soir à Middes (FR), le conseiller fédéral Alain Berset se rend mercredi à Altdorf (UR) puis à Locarno (TI) dans la soirée.

Dans son discours de 1er Août, le ministre de l'Intérieur prend le contre-pied de son collègue Ueli Maurer en affirmant que "fort heureusement, il n'est plus nécessaire de s'isoler pour se protéger de ce qui constitue une menace existentielle".

"Tous nos voisins vivent en paix. Il semble que les grandes batailles appartiennent au passé, tout comme les conflits religieux qui ont si longtemps divisé l'Europe", a relevé Alain Berset. Il n'y a donc aucune raison de se replier sur soi-même d'autant plus que sur le plan économique l'Union européenne (UE) représente 60% des exportations suisses.

Le ministre de l'Intérieur a également souligné l'importance des assurances sociales dans la cohésion nationale: il est important de le réformer et de le rendre "apte à affronter à l'avenir" et cela ne peut se faire qu'avec l'approbation d'une majorité. (sipa/nxp)

(Créé: 01.08.2012, 09h11)

Sondage

Manuel Valls a-t-il une chance de devenir président?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.