Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 12:40

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

11 Commentaires

Pour Alain Berset le repli sur soi est un réflexe du passé, Evelyne Widmer-Schlumpf lance un appel à la solidarité, Simonetta Somaruga fait l'éloge de la démocratie, Didier Burkhalter loue l'ouverture au monde et pour le major Maurer c'est la campagne de Russie... Cherchez l'erreur.


Il y a encore un Suisse au conseil Fédéral c'est une bonne nouvelle....


Il peut alors se comparer au fou du roi


peut-être, le problème c'est qu'il a raison. L'UE est une dictature démocratique, ni+ni-!

29 Recommandation 0 Signaler un abus

il parle très bien français, je l'ai vu "live" à l'Ambassade de Suisse à Pékin l'an passé. Napoléon nous a bien aidé contre les Bernois. Faut-il qu'on gobe le rêve "hollandais" pour autant?


Le Temps de ce matin relève que Napoléon, qui n'était encore que Bonaparte, a été le véritable créateur de la Suisse moderne grâce à l'Acte de Médiation. Monsieur Maurer aimerait sans doute retourner à l'ancien Régime, qui, effectivement, comptait plusieurs catégories de Suisses, ce qui est l'une des revendications de l'UDC.


Acte qui nous à mis sous domination Française, et à permis à Bonaparte (que j'apprécie en tant qu'historien "amateur", et ce, malgré ses erreurs) de lever des troupes chez nous (la Suisse de l' époque comptait ~1 300 000 habitants, à fourni à l'empereur plus de 72 000 hommes, ~ 60 000 moururent dont près de 10 000 en Russie.et je ne parle pas de Trafalgar ou l'Espagne

12 Recommandation 0 Signaler un abus

M.Albisser, attention, vous vous adressez à M."je sais tout sur tout et vous avez tort !"....Lui seul sais et à raison et tous ce que vous pourrez dire n'y changera rien !

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Vous voulez nous faire croire que le peuple Suisse est constitué d'une seule classe sociale, du n'importe quoi, vous ne devez pas gagner 14 frs de l'heures

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Pour une fois l'article ne relève ni le "nationalisme", ni le "populisme". Le bon sens finirait-il par l'emporter ?!


ah oui ?faut pas exagérer Monsieur Martin.

5 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité