Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 00:00

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

11 Commentaires

Pour Alain Berset le repli sur soi est un réflexe du passé, Evelyne Widmer-Schlumpf lance un appel à la solidarité, Simonetta Somaruga fait l'éloge de la démocratie, Didier Burkhalter loue l'ouverture au monde et pour le major Maurer c'est la campagne de Russie... Cherchez l'erreur.


Il y a encore un Suisse au conseil Fédéral c'est une bonne nouvelle....


Il peut alors se comparer au fou du roi


peut-être, le problème c'est qu'il a raison. L'UE est une dictature démocratique, ni+ni-!

29 Recommandation 0 Signaler un abus

il parle très bien français, je l'ai vu "live" à l'Ambassade de Suisse à Pékin l'an passé. Napoléon nous a bien aidé contre les Bernois. Faut-il qu'on gobe le rêve "hollandais" pour autant?


Le Temps de ce matin relève que Napoléon, qui n'était encore que Bonaparte, a été le véritable créateur de la Suisse moderne grâce à l'Acte de Médiation. Monsieur Maurer aimerait sans doute retourner à l'ancien Régime, qui, effectivement, comptait plusieurs catégories de Suisses, ce qui est l'une des revendications de l'UDC.


Acte qui nous à mis sous domination Française, et à permis à Bonaparte (que j'apprécie en tant qu'historien "amateur", et ce, malgré ses erreurs) de lever des troupes chez nous (la Suisse de l' époque comptait ~1 300 000 habitants, à fourni à l'empereur plus de 72 000 hommes, ~ 60 000 moururent dont près de 10 000 en Russie.et je ne parle pas de Trafalgar ou l'Espagne

12 Recommandation 0 Signaler un abus

M.Albisser, attention, vous vous adressez à M."je sais tout sur tout et vous avez tort !"....Lui seul sais et à raison et tous ce que vous pourrez dire n'y changera rien !

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Vous voulez nous faire croire que le peuple Suisse est constitué d'une seule classe sociale, du n'importe quoi, vous ne devez pas gagner 14 frs de l'heures

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Pour une fois l'article ne relève ni le "nationalisme", ni le "populisme". Le bon sens finirait-il par l'emporter ?!


ah oui ?faut pas exagérer Monsieur Martin.

5 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité