Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 12:00

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

Vous voulez qu'on organise une collecte en son honneur ? Le pauvre....


Ha ben oui, c'est vrai que ce Monsieur doit partir à cause de son réel sens du devoir et du sacrifice, ils sont quand-même méchants au CF de pousser un si honnête homme à la sortie. C'est vrai quoi!


Pas d'émeutes, ces combines sont utilisées par TOUTES les administrations, le saucissonnages afin de ne pas devoir faire des soumissions GATT/WTO est aussi courant. tout le monde semble effaré, effarouché c'est banal. J'ai vu des Evaluations à l'étranger Tournee en course d'école!


"Les deux hommes sont soupçonnés de gestion déloyale dans le projet «insieme», qui vise le remplacement complet des anciens systèmes informatiques du fisc fédéral". J'espère que l'enquête pénale sera rapide afin que ces infractions ne soient pas prescrites ... Ca fait plaisir d'apprendre qu'il existe encore d'autres cas similaires .... Les contrôles, ça n'existaient pas pendant toutes ces anné


Il renonce à toucher une indemnité de départ, mais ne rebourse non plus le préjudice occasionné. Bonne affaire.



Retour à l'article
Publicité