Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 18:46

Attentats de Ouagadougou Le Valais a rendu hommage aux victimes du Burkina Faso

Un office religieux en mémoire de Georgie Lamon et Jean-Noël Rey a eu lieu à la cathédrale de Sion, ce matin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un hommage cantonal a été rendu ce matin aux deux victimes valaisannes des attentats du Burkina Faso, Georgie Lamon et Jean-Noël Rey. L'office religieux en leur mémoire a eu lieu à la cathédrale de Sion par l'évêque Jean-Marie Lovey.

La cérémonie a été organisée en accord avec les familles des victimes. Elle était ouverte au public.

Les proches des victimes étaient présents ainsi que des représentants des autorités. Les obsèques dans le cadre familial devraient se dérouler samedi, loin des médias, dans les villages de Lens et de Chermignon, où étaient domiciliées les deux victimes.

L'ancien patron de La Poste suisse Jean-Noël Rey et l'ex-député valaisan Georgie Lamon s'étaient rendus au Burkina Faso pour inaugurer la cantine d'une école financée par l'association Yelen, créée par Georgie Lamon. (ats/Le Matin)

(Créé: 29.01.2016, 09h24)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.