ACCUEIL 23.9.2014 Mis à jour à 18h12

Les Vert'libéraux rejettent aussi les six semaines de vacances

Votations du 11 mars

Réunis en assemblée samedi en Suisse alémanique, l’UDC, le PBD et les Vert’libéraux ont arrêté leurs positions en vue des votations fédérales du 11 mars.

Mis à jour le 29.01.2012 13 Commentaires
Réunis en assemblée, les Vert’libéraux ont confessé une certaine sympathie pour l’initiative, mais c’est malgré tout le «non» qui l’a emporté.

Réunis en assemblée, les Vert’libéraux ont confessé une certaine sympathie pour l’initiative, mais c’est malgré tout le «non» qui l’a emporté.
Image: Keystone

L’initiative «six semaines de vacances pour tous» ainsi que celles sur les résidences secondaires et sur le prix du livre sont rejetées par les trois formations.

Les avis divergent en revanche sur l’épargne-logement: le texte recueille le soutien de l’UDC (Union démocratique du centre) et du PBD (Parti bourgeois démocratique) mais les Vert'Libéraux (PVL) y sont opposés. Le seul objet soutenu à l’unanimité est le contre-projet sur l’initiative «Pour des jeux d’argent au service du bien commun»: les trois partis recommandent de glisser un «oui» dans l’urne.

Les délégués de l’UDC ont massivement rejeté l’initiative sur les vacances, par 447 voix contre 1. La formation est d’avis que plus de vacances serait dommageable pour l’économie. De plus, cela ne réduirait pas le stress, mais au contraire l’augmenterait pour les employés qui devraient travailler plus afin de compenser les absences.

Le rejet a également été clair parmi les délégués du PBD. En revanche, les Vert’libéraux ont confessé une certaine sympathie pour l’initiative. C’est malgré tout le «non» qui l’a emporté, en raison des craintes concernant l’augmentation des charges pour les entreprises.

Prix du livre

S’agissant du prix du livre, c’est le PBD qui s’est montré indécis. Après un débat contradictoire et une discussion nourrie, le non l’a emporté par 59 voix contre 41 et 11 abstentions. Le PVL et l’UDC n’ont en revanche pas de doutes sur les effets négatifs du texte.

On ne peut pas intervenir sur le marché sans causer des défaillances, estime la majorité des délégués des Vert’libéraux. Ce sont les grandes maisons d’édition qui en profiteraient et non les acheteurs. De même l’UDC pense que la loi n’aiderait pas les petits auteurs ni ne mènerait à une baisse des prix.

L’initiative sur les résidences secondaires est elle jugée inutile. Les délégués du PVL soulignent que la question a déjà été réglée avec la révision de la loi sur l’aménagement du territoire, entrée en vigueur l’été passé. Le rejet est également clair au PBD et à l’UDC. Chez cette dernière, la recommandation de vote vient du comité directeur, les délégués ne se sont pas prononcés.

Epargne-logement

La direction de l’UDC approuve l’initiative sur l’épargne- logement, tout comme les délégués du PBD. L’objet ne trouve toutefois pas grâce chez les Vert’libéraux. Nul besoin d’instaurer d’autres mesures fiscalement avantageuses pour augmenter le nombre de propriétaires en Suisse, estiment-ils. De plus, l’initiative ne contient aucun critère écologique significatif.

Le contre-projet sur les jeux d’argent est le seul à recueillir le soutien des trois formations. Année après année, 16’000 projets d’utilité publique bénéficient d’un soutien financier équivalent à 540 millions de francs, souligne le PVL. «C’est bien ainsi. Et il ne faut pas que cela change», a déclaré le président du parti Martin Bäumle. (ats/Newsnet)

Créé: 29.01.2012, 11h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

Eco Point

29.01.2012, 12:03 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Les verts sont, comme ont la déjà pu le lire une virgule des socios et lib-verts le point de suspension des libéraux. C'est un parti d'opportunistes qui surfe sur la vague écolo de ce début de siècle. Répondre


Jean Santer

29.01.2012, 18:40 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Les 6 semaines de vacances et le salaire minimum ne vont pas rendre la Suisse plus compétitive, c'est vrai. Mais devant les salaires et bonus indécents des capitaines de la finance et de l'industrie comment expliquer cela au bon peuple ? A eux les millions, à nous une semaine de vacances de plus, voilà comment vont réfléchir les gens. Et on les comprend ! Répondre



Sondage

Des élus veulent pousser le patois en Suisse romande? Cela en vaut-il la peine?




Sondage

Les médecins doivent-ils s’engager d’avantage dans le débat sur la caisse publique?



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!