Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 02:44

Allocations Les bénéficiaires du RI pourraient être privés de voiture

Les personnes qui reçoivent l'aide sociale dans le canton de Zurich pourraient bientôt ne plus pouvoir posséder de voiture, selon une initiative de l'UDC et du PLR.

Les coûts de la voiture pourraient continuer d'être pris en charge si une maladie, un handicap ou des raisons professionnelles la rendent indispensable

Les coûts de la voiture pourraient continuer d'être pris en charge si une maladie, un handicap ou des raisons professionnelles la rendent indispensable Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Grand conseil zurichois a soutenu ce lundi par 87 voix contre 84 une initiative parlementaire de l'UDC et du PLR voulant durcir les conditions de détention d'un véhicule.

Les coûts plus pris en charge

Le vote de lundi a eu lieu en première lecture. Les députés se prononceront définitivement dans quelques semaines. Les voix du PDC et de l'UDF devraient le faire passer.

L'initiative demande une modification de la loi sur l'aide sociale. Concrètement, les coûts d'une auto ne seraient plus pris en charge par l'aide sociale sauf si une maladie, un handicap ou des raisons professionnelles rendent le véhicule indispensable au bénéficiaire.

Déjà des garde-fous

L'objet a donné lieu à un débat animé. Les opposants à un durcissement ont fait valoir que des garde-fous existent déjà. Le manuel des autorités de l'aide sociale fixe précisément les conditions de détention d'une voiture.

Les autorités ont le pouvoir de retirer une plaque d'immatriculation si les besoins élémentaires - nourriture, habits, soins corporels - ne sont pas couverts à cause du coût du véhicule. Les partis de gauche, le PEV, le PBD et une majorité de Vert'libéraux ont rejeté l'initiative.

Le gouvernement s'est également prononcé contre la mesure. Selon le conseiller d'Etat Mario Fehr (PS), cela reviendrait pratiquement à une interdiction. Ce règlement n'aurait aucune chance devant le Tribunal administratif, a-t-il estimé. (ats/nxp)

(Créé: 27.10.2014, 12h29)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.