Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 10:08

Extrême «Voler depuis le Cervin: un rêve»

La Vaudoise Géraldine Fasnacht est la première à s’être élancée en wingsuit depuis le sommet du Cervin. Un exploit réalisé samedi dernier.

Vidéo: TERO REPO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Si, dans ma vie, je n’avais pu choisir qu’une seule montagne, ça aurait été le Cervin.» Quelques heures après son exploit, Géraldine Fasnacht était encore sur un petit nuage. La Vaudoise, accompagnée du Neuchâtelois Julien Meyer, est la première personne du monde à s’être élancée depuis le sommet du Cervin. «C’est le plus beau saut qu’on pouvait ouvrir de notre vie», déclare-t-elle, tout sourire.

Les deux aventuriers, qui avaient déjà ouvert ensemble le sommet des Drus (F) en 2012, ont repéré la face valaisanne pendant des mois. Ils se sont également entraînés sur des montagnes présentant des profils proches de celui qui a inspiré le Toblerone.

Fort de leurs observations, les deux amis ont décidé de s’élancer samedi dernier. «Nous avions repéré trois endroits desquels on pouvait éventuellement sauter», explique Géraldine Fasnacht. Mais pour s’en assurer, il a fallu monter au sommet du Cervin, à 4478 m! Une ascension difficile, dans la mesure où la voie normale, l’arête du Hörnli, était encore couverte de neige. «Nous avons eu deux superguides très motivés», sourit la Vaudoise. Il a toutefois fallu 8 heures à la petite troupe pour atteindre le sommet. «De là-haut, nous avons fait des mesures pour savoir quel endroit était le plus propice au saut.»

Avec un départ vertical très court puis une pente raide, Géraldine Fasnacht et Julien Meyer ont opté pour un départ de la face est, après une petite descente en rappel. Et sur le coup de midi, ils se sont élancés. «Nous avons tourné autour du Cervin avant de nous poser au pied de la face nord. Nous étions tellement contents!» Surtout que les deux amis avaient gardé le secret sur leur projet, car ils n’étaient pas sûrs, le matin même encore, de pouvoir le réaliser, leur exploit. (Le Matin)

(Créé: 11.06.2014, 07h01)

Sondage

Devoir passer devant un psy pour les tireurs et les chasseurs, est-ce nécessaire?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.