ACCUEIL 1.6.2016 Mis à jour à 00h44

Exit veut rendre le suicide plus accessible aux plus âgés

Euthanasie

L'assemblée générale de la branche alémanique a adopté une proposition allant dans ce sens. Exit ne souhaite cependant pas définir ce que le terme «âgé» signifie et évoque plutôt des polypathologies.

Mis à jour le 24.05.2014 26 Commentaires
Jerome Sobel, president de Exit Suisse romande.

Jerome Sobel, president de Exit Suisse romande.
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Exit alémanique (Deutsche Schweiz) a dit oui à une extension de l'aide au suicide à des personnes souffrant de polypathologies liées à l'âge, samedi lors de son assemblée générale à Zurich. Exit ADMD Suisse romande avait déjà dit oui à ces propositions le 26 avril, mais discrètement.

Jusqu'ici, les deux associations proposaient l'aide au suicide pour les personnes atteintes d'une maladie incurable ou en phase terminale. Face au vieillissement de la population, elles veulent désormais s'adresser à des personnes qui ne sont pas atteintes d'une maladie incurable.

Suicide facilité pour les personnes âgées

Cette modification doit rendre l'acte plus facile pour les personnes âgées, car il ne leur sera pas demandé autant de clarifications médicales qu'à des personnes plus jeunes. Les candidats au suicide pourront dès lors souffrir de plusieurs maladies, dont aucune n'est mortelle, mais qui limitent de manière importante la vie de la personne.

«Un médecin peut considérer que c'est une mauvaise idée. Mais si la personne a son discernement, elle est en droit de choisir le moment et le moyen de sa propre mort», a déclaré cette semaine Jérôme Sobel, président d'Exit Suisse romande, sur les ondes de la RTS.

Pour lui, une polypathologie, c'est par exemple «quelqu'un qui est âgé, qui a des problèmes de surdité importants et qui va en plus devenir aveugle. S'il fait une demande et qu'il nous la répète, on va l'aider», a encore précisé Jérôme Sobel.

Que signifie «être âgé» ?

Exit ne souhaite cependant pas définir ce qu'est le terme «âgé», car cela dépend de la personne, a expliqué samedi devant les médias la présidente de l'organisation alémanique Saskia Frei. La discussion est à présent ouverte et sera approfondie avec les médecins, mais également au niveau de la société et politique.

Ce renforcement du droit à l'autodétermination reste dans la légalité, mais dépasse les recommandations de l'Académie suisse des sciences médicales (ASSM). En effet, le code pénal ne pose que trois critères: que la personne se suicide elle-même, qu'elle soit capable de discernement et que la personne qui l'assiste soit mue par un mobile altruiste.

Un nouveau pas

Pour le professeur Christian Kind, président de la commission d'éthique de l'ASSM, Exit franchit un pas supplémentaire: «C'est un nouvel élargissement du champ d'activités d'Exit. Celles-ci avaient déjà été étendues à des patients qui souffrent de maladies incurables, mais non mortelles à court terme. Elles le sont maintenant également à des personnes qui n'ont pas de maladies incurables», a-t-il dit à la RTS.

Christian Kind craint qu'il n'y ait «des pressions psychologiques, sociales pour les personnes âgées d'une part, et sur les médecins d'autre part pour assister aux suicides». (smk/ats/nxp)

Créé: 24.05.2014, 18h22

26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

26 Commentaires

Jean Ledoux

25.05.2014, 14:26 Heures

Le plus horrible, c'est des gens bien portant qui décident que d'autres doivent continuer à souffrir parce que eux mêmes trouvent que c'est bien. Répondre


Jean-Luc Ecuyer

25.05.2014, 17:30 Heures

Si l'on songe qu'une grande partie des coûts médicaux et d'hospitalisation sont pour le maintien en vie des personnes âgées...Cyniquement, on peut penser qu'EXIT n'est pas forcément vu d'un bon œil par ceux qui vivent de cette triste situation...Le plus important est que la décision reste à celles et ceux qui ont décidé d'en finir avec la vie et que leur décision soit, si ce n'est comprise, au moins respectée. Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Sondage

Comment qualifiez-vous le tunnel du Gothard?





Sondage

Etes-vous choqué que Swisscom offre un traitement de faveur aux parlementaires?




Les salaires à plus d'un million des grands patrons sont-ils justifiés?

Oui, ils font aussi gagner des millions

 
21.0%

Non, c'est hors de proportion

 
76.1%

Je n'ai pas d'avis sur la question

 
2.9%

2713 votes au total

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Sondage

Irez-vous voir les films primés au dernier Festival de Cannes?