ACCUEIL 28.7.2016 Mis à jour à 00h36

L'Oktoberfest est prête à accueillir six millions de fêtards

Allemagne

Quelque six millions de fêtards et d'amateurs de houblon sont attendus à partir de samedi à Munich pour l'Oktoberfest, réputée comme l'une des plus grandes fêtes populaires au monde.

Mis à jour le 18.09.2014
Environ six millions de fêtards sont attendus à l'Oktoberfest de Munich dès samedi

Environ six millions de fêtards sont attendus à l'Oktoberfest de Munich dès samedi
Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Quelque six millions de fêtards sont prêts à lever le coude à l'Oktoberfest de Munich.

A quelques heures du début de cette 181e édition, les tentes sont dressées, les manèges installés et les fûts ont été acheminés sur la «Theresienwiese», la «prairie de Thérèse» qui accueille traditionnellement les festivités, dans le centre de la capitale bavaroise.

Cette année, une pression particulière pèse sur les épaules d'un homme: le nouveau maire, Dieter Reiter (SPD) à qui incombe la tâche d'ouvrir les 16 jours de fête.

Depuis 1950, le premier magistrat de la ville a en effet la charge de percer un premier tonneau de bière de 200 litres, à midi, donnant le coup d'envoi des agapes par la traditionnelle phrase «O'zapft is» (qui signifie en bavarois «elle est tirée»)

Jusqu'à 12 francs la chope

Le défi consiste à parvenir à ouvrir le tonneau en un minimum de coups. Dieter Reiter s'est fixé «trois ou quatre» pour objectif. Et pour mettre le maximum de chances de son côté, il s'est entraîné avec un coach, un «perceur» de la brasserie munichoise Paulaner. La concurrence est rude pour l'élu: son prédécesseur, Christian Ude, lui-aussi social-démocrate, détient le record de deux coups.

Mais c'est la bière, servie en «Mass», des chopes d'un litre, qui sera évidemment l'attraction. L'an passé, les quelques 6,4 millions de visiteurs ont englouti près de 6,7 millions de litres de bière durant l'événement. Pour la première fois cette année, le litre devrait dépasser les 10 euros (12 francs) dans certaines des quatorze grandes tentes réparties sur la prairie, a indiqué l'office du tourisme de la ville.

Pour accompagner le houblon que seules six brasseries munichoises (Augustiner, Hacker Pschorr, Hofbräu, Löwenbräu, Spaten et Paulaner), toutes fondées entre le XIVe et le XVIe siècle, sont habilitées à servir, les amateurs engloutiront bretzels géants, jarrets de porc, boulettes de viande et autres spécialités locales. En 2013, 114 bœufs et 58 veaux ont fait les frais des réjouissances.

Pour les Bavarois

Si elle est fréquentée par les touristes du monde entier (dont en majorité les Italiens et les Américains), l'Oktoberfest demeure cependant un événement bavarois, 72% des visiteurs venant de cet État fédéré.

Elle représente également une manne considérable: la ville de Munich a évalué à environ 1,1 milliard d'euros les retombées de la dernière édition.

L'origine de l'Oktoberfest remonte aux noces du futur roi de Bavière Louis Ier avec Therese von Sachsen-Hildburghausen, le 12 octobre 1810. Elle a ensuite été avancée au mois de septembre, pour profiter d'une météo plus clémente. (ats/nxp)

Créé: 18.09.2014, 12h57

0

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment