ACCUEIL 24.7.2014 Mis à jour à 21h33

L'édition 2012 du bac placée sous haute surveillance

France

Les établissements ont pris des mesures pour limiter la triche. La traque au «smartphone» a débuté ce matin avec l'épreuve de philosophie.

Par Caroline Stevens. Mis à jour le 18.06.2012 4 Commentaires

Image: Keystone

L'ÉDITION 2012 EN CHIFFRES

175 390 correcteurs sont sollicités cette année
4 880 sujets sont proposés en métropole ainsi qu'à l'étranger
82,20 euros: coût moyen d'un candidat
12 ans et 1 mois: âge du plus jeune candidat
87 ans: âge du plus vieux bachelier

Partager & Commenter

Plus de 700'000 candidats -703'059 pour être exact- planchent depuis ce matin sur les épreuves du baccalauréat national. C'est 7% de plus qu'en 2011, révèle le Ministère de l'Education nationale.

Afin de limiter les risques de triche, une directive spéciale a été distribuée cette année aux 4762 centres d'examen. Les «smartphones» et autres tablettes numériques sont bannis des salles de classe quand ils ne sont pas confisqués par les surveillants. «Les dispositifs techniques de sécurité ont été renforcés pour assurer la fiabilité des systèmes d’information» apprend-on dans un communiqué.

La présence de détecteurs de portables dans certains centres d’examens a par ailleurs été annoncée, sans que leur nombre ou leur localisation ne soit précisé.

Les sanctions encourues par les fraudeurs vont du blâme à l’interdiction temporaire de se présenter à des examens ou de s’inscrire dans l’enseignement supérieur.

En 2011, plus de 70% des candidats ont obtenu le précieux sésame. Selon les observateurs, la tendance est à la hausse pour cette année. Les premiers résultats seront connus à partir du vendredi 6 juillet 2012. (Newsnet)

Créé: 18.06.2012, 10h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Je m'Instruis

18.06.2012, 11:57 Heures
Signaler un abus

Je vous ai bien compris @j'vois pas le l'problème....:p.... pour moi dans l'ironie aussi.....juste voir la réaction, le temps que ça met pour qu'on remarque mon erreur intentionnelle, juste voir comme ceux qui râlent systématiquement sur tout, lisent peut-être que le titre ?..... Répondre


Je m' Instruis

18.06.2012, 11:46 Heures
Signaler un abus

Mdrrrr... euh... attendez... c'est un quotidien le "24HEURES" qui relate les faits se passant dans le monde..... mais tout dépend où vous habitez, vous trouvez sûrement un journal souvent hebdomadaire qui relate des faits bien de chez nous... et, moi j'ai trouvé cet article intéressant, je suis au courant comme ça, je maintiens mon instruction. Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne