Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 08:00

Sondage Les jeunes Suisses pas adeptes de vacances sportives

Bons moments entre amis, farniente dans la nature et bons petits plats. A l'opposé des activités sportives, les jeunes Suisses aspirent à la détente durant leurs vacances, selon comparis.ch.

Le sport est également très peu convoité par les jeunes Suisses durant leurs vacances estivales.

Le sport est également très peu convoité par les jeunes Suisses durant leurs vacances estivales. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En Suisse, les jeunes adultes sont avant tout à la recherche d'émotions durant les vacances d'été. Ils aiment passer du temps avec leurs amis, de préférence au pays, et moins de la moitié d'entre eux aspire à passer des vacances actives ou sportives. C'est ce que montre un sondage du site comparis.ch. La moitié des jeunes s'octroient un budget allant jusqu'à 1100 francs pour une durée d'au maximum deux semaines de vacances.

Plus d'un quart des jeunes adultes ont prévu de rester en Suisse pour les prochaines vacances d'été (27. Après la Suisse, viennent comme pays de destination l'Italie (18%), la France et l'Espagne (16% chacune), puis l'Allemagne (12%). Seuls 8% des jeunes se rendent aux Etats-Unis ou au Canada. C'est ce que révèle une enquête représentative de comparis.ch réalisée auprès de quelque 1100 jeunes Suisses.

Presque tous les jeunes adultes attribuent une grande importance à tout ce qui fait naître des émotions. Neuf sur 10 souhaitent se sentir libres en vacances, se détendre et passer du temps entre amis, avec leur compagne, leur compagnon ou leur famille. Leur volonté de découvrir, de profiter de la nature ou encore de savourer de bons plats est tout aussi forte.

Les vacances actives sont par contre bien moins recherchées. En effet, moins de quatre personnes sur dix aspirent à des programmes de divertissement et d'animation à l'hôtel. Le sport est également très peu convoité. Enfin, le sondage démontre que la consommation pure n'est pas un élément auquel les jeunes accordent une importance particulière pendant leurs vacances. Un participant sur deux veut sortir et faire la fête, faire du shopping ou profiter du luxe.

Les aventures amoureuses arrivent tout à la fin du classement des désirs des jeunes adultes (26. Toutefois, on constate une différence notable entre hommes et femmes: 36% des hommes souhaitent flirter pendant leurs vacances alors que les femmes ne sont que 16%. En outre, 60% de ces dames préfèrent aller faire du shopping, ces messieurs n'étant que 39% à apprécier cette activité. Les attentes divergent également en fonction des catégories d'âge.

Les 18-24 ans recherchent plus souvent des aventures amoureuses que leurs aînés (32% contre 19%) et demandent aussi davantage de programmes de divertissement (41% contre 31%).

La répartition linguistique des réponses est elle aussi intéressante: les Suisses romands sont bien plus nombreux que leurs confrères alémaniques à citer l'enrichissement de leur culture générale parmi les aspects importants (66% contre 24.

Les Romands (63%) sont également plus axés sur le bien-être que les Suisses allemands (50%), ces derniers ayant quant à eux plus fréquemment coché la réponse "profiter d'un peu de luxe" (56%) que leurs homologues francophones (35%).

(Créé: 26.06.2012, 11h04)

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.